La nouvelle Crossair entre en bourse

Keystone Archive

Première journée de cotation vendredi pour les actions de la nouvelle Crossair, issues de l'augmentation de capital. Elles ont plutôt bien tenu le coup.

Ce contenu a été publié le 28 décembre 2001 - 18:25

La cotation en bourse des actions nominatives issues de l'augmentation de capital a débuté vendredi matin à l'indice des principales valeurs boursières suisses (SWX Swiss Exchange). Cotées à 47 francs 90 à l'ouverture, elles ont atteint un plancher à 42,50 à la mi-journée, avant de remonter à 44 francs à la clôture.

Les anciennes actions nominatives d'une valeur nominale de 250 francs ont été fractionnées dans un rapport de un sur cinq et converties en actions d'une valeur nominale de 50 francs. Parallèlement, les bons de jouissance de la compagnie helvétique sont fractionnés dans un rapport de un sur deux.

Nouveaux fonds propres

La compagnie a été dotée de nouveaux fonds propres pour un montant de près de deux milliards de francs, ce qui représente 40 millions nouvelles actions nominatives. «Nous exprimons notre reconnaissance à tous les investisseurs qui nous ont ainsi témoigné leur confiance», a déclaré jeudi André Dosé, patron de Crossair.

L'augmentation du capital a été inscrite au Registre du commerce le 21 décembre. Par ailleurs, jusqu'au 24 décembre, Crossair a été dotée de 400 autres millions de francs de capital. Le montant de cette augmentation supplémentaire sera inscrit au Registre du commerce en janvier prochain.

Le versement des 70% encore dus par les gros investisseurs, qui ne peuvent pas revendre leurs actions avant une année, sera vraisemblablement effectué à la fin mars 2002.

Recours à Zurich

Par ailleurs, on apprend vendredi qu'un groupement de contribuables zurichois, proches de l'UDC, a décidé de recourir auprès du Tribunal fédéral pour s'opposer à la votation prévue le 13 janvier sur la participation du canton au capital de la nouvelle compagnie. Selon ce groupe, cette votation n'a aucune légitimité.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article