Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La réforme de Bologne livre ses premiers fruits

Dans les universités suisses, les premiers bachelors ont été remis en 2004.

(Keystone)

Le nouveau système européen se met en place en Suisse. La première volée de bachelors vient d'achever son cursus de trois ans.

La plupart des étudiants qui ont obtenu ce diplôme vont poursuivre leurs études au niveau du master. C'est ce que laisse prévoir une étude de l’Office fédéral de la statistique.

Signée par 40 pays, dont la Suisse, la Déclaration de Bologne de 1999 prévoit d’harmoniser les systèmes universitaires au niveau international. Désormais, le parcours se construit en deux étapes: trois ans pour obtenir le 'diplôme de base’ (bachelor) et deux ans de plus pour le master.

En Suisse, les premiers cursus de bachelor ont été introduits au semestre d'hiver 2001/2002. Au terme de la durée minimale d'études (trois ans), les hautes écoles universitaires ont délivré 1057 diplômes de bachelor, en 2004, le plus souvent à des étudiants en sciences économiques et en droit.

La grande majorité de ces nouveaux diplômés, les bachelors, ont immédiatement poursuivi leurs études au niveau du master (88%), indique mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Le taux de passage atteint presque 100% chez les étudiants en droit et 80% chez les économistes.

Deux fois plus nombreux

Le nombre des étudiants entamant des études dans les filières menant au bachelor et dans celles, au niveau supérieur, menant au master a quasiment doublé depuis l'année précédente.

A l'heure actuelle dans les hautes écoles universitaires (HEU, le nouveau nom des universités suisses), quelque 22’000 personnes suivent une formation menant au bachelor, 4000 visent un master et 63’000 un titre traditionnel (licence ou diplôme).

Sciences humaines en retard

Les sciences économiques, les sciences techniques ainsi que les sciences exactes et naturelles sont les domaines où l'introduction de la réforme de Bologne est la plus avancée.

En revanche, le grand tournant n'a pas encore été pris dans les sciences humaines et sociales, où les débutants ne sont que 18 % à suivre une filière menant au bachelor.

Ces chiffres doivent toutefois être interprétés avec prudence, dans la mesure où près de la moitié des diplômés du bachelor avaient entamé leurs études dans l'ancien système, note l'OFS.

On ne sait donc pas encore si les étudiants des prochaines volées vont reproduire le comportement de leurs prédécesseurs.

swissinfo et les agences

Faits

40 pays ont signé la Déclaration de Bologne de 1999 qui prévoit:
Une harmonisation des systèmes universitaires
Un cursus en deux étapes
Des diplômes académiques faciles à comparer au niveau européen
Une plus grande mobilité des étudiants, des professeurs et des chercheurs
La prochaine étape dans le processus d’harmonisation sera une rencontre ministérielle à Bergen, en Norvège, au mois de novembre

Fin de l'infobox

En bref

- La Déclaration de Bologne de 1999 prévoit la création d’un espace européen de l’enseignement supérieur.

- Le nouveau cursus universitaire se fait en deux étapes: trois ans pour obtenir le 'diplôme de base’ (bachelor) et deux ans de plus pour le master.

- En Suisse, les premiers cursus de bachelor ont été introduits il y a trois ans. Les premiers diplômes ont donc été délivrés en 2004,

- L’an dernier, les universités ont remis 1057 bachelor, selon les chiffres de l’Office fédéral de la statistique.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.