Navigation

La reconnaissance juridique des musulmans fait débat

Comment lutter contre la radicalisation dans les prisons suisses

Un prisonnier sur trois dans les prisons suisses est musulman. Mais seuls quelques établissements pénitentiaires autorisent la visite d'imams. La prison régionale de Berne est l'une d'entre elles.

Ce contenu a été publié le 21 juin 2017 - 13:12

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.