Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La sécheresse menace les forêts et l'agriculture

Les agriculteurs doivent commencer à irriguer dès maintenant afin d'éviter plus tard des pertes de récolte.

(Keystone)

En raison des températures élevées et de la sécheresse qui sévit en Suisse depuis plusieurs semaines, les cantons sont toujours plus nombreux à décréter l'interdiction de faire des feux en plein air.

Dans un communiqué publié mardi, la Station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon dit s'attendre au pire pour les récoltes. Les agriculteurs, eux, ont peur de revivre la sécheresse de 2003.

En Suisse, la plupart des régions n'ont plus vu de pluie depuis le début du mois, et la situation ne devrait pas changer d'ici la semaine prochaine.

Rien d'étonnant donc à ce que les cantons soient toujours plus nombreux, douze au jour de mardi, à avoir décrété une interdiction complète ou partielle de faire des feux en plein air.

St-Gall, Lucerne, Nidwald, Glaris et Appenzell Rhodes Intérieures sont les derniers cantons en date à avoir pris des mesures.

L'interdiction de faire des feux se limite toutefois aux forêts, lisières et champs. La même restriction prévaut depuis la semaine passée dans le Jura, les Grisons et à Appenzell Rhodes- Extérieures.

Plusieurs cantons ont fait un pas de plus en bannissant tout feu en plein air. C'est le cas de Schwytz, Uri et Obwald depuis lundi, et du Tessin depuis plusieurs semaines.

Des hectares de forêt en fumée

Une mesure qui n'aura pas suffi à éviter l'incendie qui ravage depuis lundi une forêt au-dessus d'Ascona, entre Ronco et Brissago, à la frontière italienne.

Environ 80 hectares sont partis en fumée. Mardi en fin d'après-midi, le feu était sous contrôle mais des foyers subsistaient çi et là. En raison du vent, une dégradation de la situation était toujours possible dans la nuit.

Les causes du sinistre sont encore inconnues, la piste de la négligence étant toutefois privilégiée. Actuellement, il suffit en effet d'une allumette ou d'un mégot jeté dans la nature pour provoquer un incendie, rappellent la plupart des cantons dans des mises en garde largement diffusées.

Dans le canton de Vaud, un incendie de forêt s'est déclaré à Château d'Oex mardi en fin de matinée. Le feu s'est rapidement propagé à quatre ou cinq hectares de sapins et de feuillus. Il couvait encore en début de soirée.

Les craintes des agriculteurs

Les cantons ne sont pas seuls à s'inquiéter. Dans un communiqué publié mardi,
la Station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon qui fait partie du Département fédéral de l'économie (DFE) s'attend au pire s'il ne pleut pas d'ici deux semaines.

Quinze jours, c'est en effet le laps de temps calculé par la Station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon avant que la situation ne devienne aussi critique qu'en 2003 pour les agriculteurs.

La sécheresse qui avait sévi il y a quatre ans avait entraîné des pertes de près de 400 millions de francs pour ce secteur.

Actuellement, il reste encore suffisamment d'eau dans les sous-sols et les cultures qui disposent d'un bon système racinaire ne sont pas (encore) en danger, selon le DFE. Mais sans précipitations, le niveau d'eau pourrait devenir critique même dans le sous-sol.

La plupart des grandes cultures risquent de manquer d'eau et d'éléments nutritifs. En première ligne se trouvent les nouveaux semis, comme le maïs, et les jeunes cultures, comme les betteraves sucrières.

Le DFE conseille aux agriculteurs de commencer à irriguer dès maintenant afin d'une part d'éviter plus tard des pertes de récolte, d'autre part de préserver les propriétés essentielles du sol.

swissinfo et les agences

Faits

Le mercure a dépassé mardi la barre des 27 degrés en Valais et au Tessin.

A Sion, le thermomètre indiquait jusqu'à 27,5 degrés, selon MétéoSuisse. Des températures plus élevées ont toutefois été mesurées en avril 2006 dans la capitale valaisanne.

Les Sédunois se rappelleront peut-être qu'un record à 29,6 degrés remonte au 21 avril 1968.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×