Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Suisse double son aide à l'Asie du Sud

Le mauvais temps et le mauvais état des routes compliquent la tâche des sauveteurs.

(Keystone)

Berne augmente son aide d'urgence aux victimes du séisme au Pakistan à près de 4 millions de francs et envoie 100 tonnes supplémentaires de matériel.

L'hiver arrive dans la région et la grande difficulté est d'acheminer le matériel le plus rapidement possible.

«Les besoins d'hébergement sont énormes alors que l'hiver approche. D'abondantes chutes de neige sont attendues dans la région de Balakot», a déclaré Toni Frisch, le chef du Corps suisse d'aide humanitaire (CSA), à son retour d'une mission de quatre jours au Cachemire pakistanais.

Lors d'une conférence de presse, lundi à Berne, M. Frisch a annoncé qu'un avion décollera mardi de Genève pour Islamabad, la capitale pakistanaise. Un autre vol est prévu vendredi.

Outre des vivres, plusieurs dizaines de maisons de toile qui peuvent être chauffées seront acheminées afin de loger les sans-abris, estimés à plus de 2 millions, a précisé Toni Frisch.

Aide tous azimuts

D'ici la fin de la semaine, plus de 20 experts suisses seront actifs au Pakistan, a-t-il relevé. Leur tâche consistera à coordonner l'aide, participer au montage des tentes ainsi que soigner les blessés.

Dans un premier temps, la Confédération avait débloqué 2 millions de francs pour l'aide d'urgence. «Nous serons à près de 4 millions en fin de semaine», a précisé M. Frisch.

Outre l'aide publique, les oeuvres d'entraide suisses augmentent également leur contribution. La Croix-Rouge suisse va doubler son enveloppe à 2,2 millions de francs au cours des prochaines semaines et envoyer une équipe de 5 experts sur le terrain, a indiqué un porte-parole.

Caritas a, de son côté, annoncé avoir débloqué au total 300'000 francs. Quant à la Chaîne du Bonheur, les promesses de dons ont dépassé le million en une semaine.

Coupés du monde

Plus d'une semaine après la tragédie - qui a également touché l'Inde et l'Afghanistan - les problèmes persistent pour atteindre certaines localités pakistanaises situées dans des zones montagneuses très difficiles d'accès.

En outre, l'acheminement des secours est rendu encore plus compliqué car les routes ont été également détruites par le séisme, a expliqué M. Frisch.

Les hélicoptères sont indispensables pour venir en aide à la population. Le CSA utilise des appareils de l'armée pakistanaise pour transporter vivres et matériel. Il a également recours à des mulets.

Après un week-end orageux, les hélicoptères ont repris lundi leurs rotations vers le nord du Pakistan. Mais les sauveteurs sont gagnés de vitesse par le froid, faisant craindre le pire pour des milliers de sans-abri.

Moyens «limités»

Selon le patron de l'aide humanitaire helvétique, la coopération avec les autorités pakistanaises, l'ONU et les ONG est «bonne». Il a toutefois regretté que les moyens mis à disposition par la communauté internationale restent encore «relativement limités» vu l'ampleur de la catastrophe du 8 octobre dernier.

Un appel global de 400 millions de francs a été lancé par les Nations Unies et le Comité international de la Croix Rouge (ONU, CICR). A l'heure actuelle, 85 millions ont été promis, a indiqué Jean-Philippe Jutzi, porte-parole de la Direction du développement et de la coopération (DDC).

Sur le long terme, la Suisse envisage de participer à la reconstruction. «Une décision doit être prise dans les prochains jours», a indiqué M. Frisch. Les besoins sont énormes. Le premier ministre pakistanais, Shaukat Aziz, a estimé ce week-end que les dégâts causés aux infrastructures avoisinaient les cinq milliards de dollars.

Aide internationale insuffisante

Lundi prochain, une réunion avec les pays donateurs sera organisée à Genève. Une «réunion d'information à haut niveau» pour faire le point de l'aide acheminée jusque-là, renforcer la coordination et trouver des financements supplémentaires.

Selon Mme Byrs, porte-parole du Bureau des Affaires humanitaires de l'ONU, cette aide est jusqu'ici insuffisante.

«L'aide est lente à arriver. Nous avons besoin de plus d'argent.» Jusqu'ici, les agences de l'ONU ont reçu 50 millions en promesses de dons sur l'appel de 272 millions de dollars lancé il y a une semaine, a-t-elle précisé.

swissinfo et les agences

Faits

Le séisme pourrait avoir fait jusqu'à 80'000 morts.
La Suisse augmente son aide de 2 à 4 millions de francs.
Il y a une semaine, les agences de l'ONU ont lancé un appel pour récolter 272 millions de dollars. Jusqu'ici, elles ont reçu des promesses pour 50 millions.
Les principales contributions viennent de Grande-Bretagne (17,5 millions), de Suède (10,1 millions), du Canada (8,5 millions), des Pays-Bas (7,8 millions), d'Allemagne (3,9 millions) et d'Australie (3,8 millions).
S'ajoutent des contributions en nature et des aides bilatérales.
Le Pakistan évalue les dégâts à 5 milliards de dollars.

Fin de l'infobox

En bref

La Chaîne du Bonheur a ouvert un compte postal en faveur des victimes du séisme, le 10-15'000-6, mention Séisme Cachemire.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.