La Suisse est le pays le plus productif du globe.

Nestlé à Vevey est 49e au classement des multinationales les plus performantes au monde. Keystone

Six multinationales helvétiques figurent au classement des 100 groupes les plus performants du monde, d'après le hit-parade établi par le magazine américain «Forbes».

Ce contenu a été publié le 31 juillet 2000 - 22:06


Il faut tout d'abord savoir que la Suisse figure au premier rang des pays les plus productifs du globe. Aux côtés du Japon et de l'Allemagne.

Ensuite, il faut comprendre que le Top 100 des compagnies transnationales découle d'un indice mixte, élaboré par le magazine américain «Forbes». L'indice se compose du chiffre d'affaires des sociétés traitées, de son bénéfice, de ses actifs et de sa valeur sur le marché.

A ce titre, Citigroup décroche la médaille d'or du classement de «Forbes». Le conglomérat bancaire américain est suivi par le géant industriel General Electric et le groupe pétrolier Exxon Mobil, eux aussi américains.

Sur le plan helvétique, la meilleure entreprise classée est le Credit Suisse Group au 24e rang. L'UBS le talonne à la 28e place, suivie au 29e rang par l'assureur et groupe financier Zurich Financial Services. Le groupe agroalimentaire Nestlé occupe la 49e place. Et les pharmaceutiques Roche et Novartis les 79e et 85e rangs.

Avec six multinationales classées, la Suisse arrive sixième, en tant que pays recensant des entreprises performantes.

Sous cet angle, les Etats-Unis décrochent le 1er rang avec 45 groupes figurant dans le Top 100 de Forbes. L'Allemagne et le Japon suivent avec huit compagnies chacun. Puis la France, la Hollande et la Grande-Bretagne avec sept groupes.

Avec 36'100 dollars (60'287 francs suisses) de produit national brut (PIB) par habitant, la Suisse est en outre le pays le plus productif du monde, selon le journal américain. Elle est suivie par le Japon et les Etats-Unis.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article