Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le coup de pub des CFF pour calmer les grincheux

Le blanc, la couleur de Rail 2000.

(Keystone)

Les voyageurs qui n´apprécient pas le confort un peu spartiate des Intercity à deux étages seront rassurés. Les CFF vont rénover 520 de leurs voitures passagers des années 80 et les habiller de blanc, nouvelle couleur de l'ancienne régie fédérale.

La longévité du matériel ferroviaire n'a pas fini de surprendre l'automobiliste que nous sommes tous. Si les wagons suisses des années 50-60 sont peu à peu envoyés à la casse, les voitures du type unifié IV, introduites dans les années 80, ont encore de beaux jours devant elles. Mais avec près de 5 millions de kilomètres au compteur, elles ont besoin d'un sérieux lifting pour s'adapter aux exigences de Rail 2000.

Mercredi, les CFF présentaient à Olten les deux premiers wagons rénovés sortis de leurs ateliers industriels. Grâce à leurs amortisseurs d'oscillation, à leurs toilettes en circuit fermé et à leur nouveau système de freinage, ils pourront rouler sans problèmes à 200 kilomètres à l'heure.

Adaptations techniques donc, mais également esthétiques, avec le passage à la couleur blanche pour la carrosserie et une palette de tons savamment étudiés pour l'intérieur. Dans les prochains mois, 520 voitures de ce type se verront ainsi remises à neuf.

«Le choix est d'abord économique, explique Christian Kräuchi, porte-parole des CFF. Chacune de ces voitures rénovées nous coûte environ 500 000 francs, soit en gros quatre fois moins cher qu'une voiture neuve. Et au vu de leur état, elles peuvent parfaitement repartir pour vingt ans.»

Voilà qui va rassurer les adeptes du bon vieux fauteuil de première classe, qui ont été nombreux ces derniers mois à se plaindre aux CFF du confort jugé spartiate des nouveaux wagons Intercity à deux étages.

«Cette impression est largement subjective, commente Christian Kräuchi, les nouveaux sièges ont exactement les mêmes dimensions que les anciens et la distance entre les places est restée la même. Simplement, les plafonds plus bas des nouveaux wagons donnent l'impression d'être plus à l'étroit.»

Le porte-parole des CFF ne nie cependant pas que les nouveaux fauteuils sont moins moelleux que les anciens. Alors, l'opération médiatique de ce mercredi serait-elle destinée à faire taire les grincheux? «Pas du tout, répond Christian Kräuchi. Une rénovation comme celle que nous entreprenons se décide longtemps à l'avance, mais il est vrai que nous avons tenu à marquer le coup pour nous faire un peu de pub.»

Petit à petit donc, les wagons rénovés imposeront leur couleur blanche sur le réseau, mais les commandes de nouveau matériel ne cessent pas pour autant. Les CFF viennent de passer commande de 130 voitures de la dernière génération aux ateliers d'ADtranz à Pratteln, qui devraient être repris prochainement par le Canadien Bombardier.

Marc-André Miserez

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×