Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le football, otage des nationalismes

Le football s'est développé, dans beaucoup de pays, comme les autres sports, parce qu'il faisait partie d'une politique de conquête du pouvoir et grâce aux idéologies qu'il sert. Plus le régime politique considéré est extrémiste, plus il développe une politique sportive importante et soutenue, plus le sport «officiel» possède un statut d'envergure (cf. l'Italie fasciste, l'Allemagne nazie, les sports olympiques en URSS et dans les pays de l'Est, l'Argentine du Mundial 78). Le football a été rapidement l'expression d'un nationalisme, d'un patriotisme et d'un chauvinisme exacerbés, avant même que les fédérations internationales ou les Coupes du monde ne voient le jour dans les années 1930.

Philippe Villemus, «Le Dieu football» (Ed. Eyrolles 2006)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×