Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le pétrole augmente, les tarifs de Swiss aussi

Dès jeudi, voler Swiss coûtera un peu plus cher.

(Swiss)

Comme de nombreuses compagnies aériennes, Swiss va augmenter ses tarifs pour répondre à la hausse du prix du pétrole.

Dès jeudi, la surcharge sera de 3% au départ de la Suisse, a fait savoir mardi le transporteur helvétique.

De l'étranger, la majoration sera variable et s'alignera sur la hausse pratiquée par la concurrence, annonce Swiss dans un communiqué. «Nous restons sans cesse attentifs au prix du pétrole», précise son porte-parole Jean-Claude Donzel.

La compagnie helvétique a préféré augmenter ses tarifs de 3% plutôt que d'imposer un montant forfaitaire, comme l’ont fait certaines de ses concurrentes. «Celui qui voyage plus longuement participe à une consommation supérieure de carburant», explique Jean-Claude Donzel.

A noter que la division fret de Swiss a déjà augmenté ses tarifs. Depuis la semaine dernière, la surcharge est passée de 0,15 à 0,20 centimes d’euro par kilo de marchandise transportée.

Swiss n’est pas la première

Après notamment Continental Airlines, Qantas et SAS, les deux partenaires en fusion Air France et KLM ont annoncé lundi l'augmentation de leurs tarifs. A compter de mercredi, les passagers de la compagnie française devront s'acquitter d'un supplément de 3 euros, soit 4,70 francs suisses.

Austrian Airlines a également annoncé mardi une augmentation de ses tarifs à partir de la semaine prochaine. Cette hausse, qui représente 12 euros pour un aller-retour, concerne les vols réguliers du groupe. Les vols charters seront soumis à une augmentation, liée à la distance du trajet, pour les départs après le 19 juillet.

La baisse n’est pas pour demain

Pour voir les tarifs redescendre, il faudrait que le prix de l'or noir s’affiche à la baisse de manière prolongée, précise Jean-Claude Donzel.

Or, de l'avis des experts, la baisse n'est pas envisageable de sitôt, notamment en raison de l'insécurité politique au Moyen-Orient et de l'accroissement de la demande de la Chine.

Le coût du carburant représente environ 12% des dépenses totales de Swiss. En 2003, la compagnie y a consacré quelque 589 millions de francs. Avec une flotte désormais réduite, la facture pétrolière de Swiss devrait être de 400 millions pour 2004.

La flambée des prix du pétrole n'arrange pas les affaires du transporteur helvétique. En effet, pour obtenir des liquidités, la compagnie a vendu récemment ses certificats d'assurance qui couvraient les risques découlant des variations du prix du kérosène.

Un coup dur de plus pour Swiss, qui se bat toujours pour sortir des chiffres rouges et pour intégrer l’alliance Oneworld.

swissinfo et les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.