Navigation

Le patron de Credit Suisse pour l'ouverture sur la Chine

Premier orateur du Forum des 100 jeudi, Tidjane Thiam a dit sa confiance dans le développement de la Chine. Il ne faut pas «interpréter son ralentissement comme un arrêt de sa croissance», selon le banquier.

Ce contenu a été publié le 20 mai 2016 - 09:58

La première économie asiatique fait face à des problèmes. Mais le potentiel et la volonté de lancer des réformes sont importants. En outre, «les Chinois qui arrivent en ce moment sur le marché du travail sont les mieux formés». Après l’amélioration quantitative – les flux des campagnes vers les villes –, la main-d’œuvre est toujours de meilleure qualité, estime Tidjane Thiam, comme le rapporte Le TempsLien externe, à l’occasion de son passage au Forum des 100Lien externe, organisé par L’Hebdo à Lausanne. 

Le CEO de Credit Suisse répond aux questions de Darius RochebinLien externe, présentateur vedette de la RTS

 

Contenu externe

swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 19’05’2016)

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.