Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le salaire des jeunes et des seniors s'effrite

Les travailleurs de moins de 30 ans, comme ceux de plus de 56 ans, ne sont pas à la fête

(Keystone)

Comparativement aux autres secteurs, les salaires de l'industrie restent élevés. Mais ceux des travailleurs les plus âgés et les plus jeunes stagnent ou diminuent.

Par ailleurs, l'écart entre ce que les femmes et les hommes gagnent en moyenne perdure.

Telles sont les principales conclusions d'une enquête menée par l'Association Employés Suisses et présentée jeudi à Zurich.

Selon celle-ci, le salaire mensuel moyen se monte à 7'577 francs brut dans l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM).

Proche de 100'000 francs par an, une telle rémunération est considérée comme élevée. En comparaison, l'Office fédéral de la statistique estime le salaire moyen, toutes branches confondues, à 74'200 francs.

La chimie et l'industrie pharmaceutique mieux lotis

Les salariés de l'industrie chimique et pharmaceutique sont encore mieux lotis. Dans ce secteur, la rémunération moyenne annuelle se hisse à 105'000 francs, soit 8077 francs par mois. Un montant auquel s'ajoutent des prestations supplémentaires, comme des actions de l'entreprise, atteignant 5300 francs par an.

Cette branche fait traditionnellement partie de celles offrant les plus hauts salaires, relève Werner Reimann, responsable de l'étude menée avec l'institut Demoscope.

De manière générale, les salaires calculés dans l'industrie des machines ainsi que dans la chimie et la pharmacie sont élevés car la proportion de cadres membres d'Employés suisses est importante, nuance tout de même Werner Reimann.

Les jeunes, les préretraités et les femmes désavantagés

Dans l'industrie MEM, les cadres moyens et supérieurs gagnent 9769 francs. Leurs homologues actifs dans des entreprises chimiques et pharmaceutiques perçoivent quant à eux un salaire mensuel de 15'000 francs. La rémunération des collaborateurs ne bénéficiant d'aucune qualification se monte à respectivement 4900 et 6766 francs.

Depuis 1999, les salaires ont augmenté de 11% dans l'industrie des machines. En termes réels, soit corrigée de l'inflation, la croissance s'est inscrite à 5,2%.

Mais les travailleurs de moins de 30 ans, comme ceux de plus de 56 ans, n'ont pas été à la fête. Au fil des six dernières années, ces deux catégories ont vu leur salaire diminuer ou, au mieux, stagner. Ainsi en moyenne, un collaborateur proche de la retraite gagne moins qu'un collègue âgé entre 45 à 55 ans.

Quant aux jeunes salariés de moins de 30 ans, ils sont visiblement engagés à des niveaux de salaires trop bas, considère le directeur d'Employés Suisses, Vital Stutz.

Les femmes perçoivent-elles aussi des rémunérations inférieures à celles de leurs collègues masculins, soit en moyenne 5962 francs par mois, contre 7750 pour les hommes.

Des disparités régionales très marquées

La différence reflète notamment le fait que deux tiers des femmes n'occupent ni des positions de cadres, ni celles de spécialistes. L'enquête d'Employés Suisses laisse aussi apparaître de fortes disparités régionales.

Ainsi, les collaborateurs de l'industrie MEM de l'agglomération zurichoise sont les plus généreusement rémunérés, avec un salaire mensuel moyen de 8185 francs, suivis de ceux établis en Suisse centrale.

Ce sont les employés de Suisse orientale et du Nord de la Suisse romande qui gagnent le moins avec respectivement 7000 et 6900 francs.

swissinfo et les agences

En bref

Les Suissesses et les Suisses font partie des consommateurs les plus riches d'Europe. Une récente comparaison du pouvoir d'achat effectuée dans 40 pays européens les place en deuxième position derrières les consommateurs du Luxembourg.

Selon l'institut de recherche Michael Bauer de Nüremberg qui vient de publié ses résultats, la Grande-Bretagne arrive en troisième position. Les chercheurs ont mis en rapport le pouvoir d'achat par habitant et le niveau des prix dans chaque pays.

Le pouvoir d'achat par habitant en Suisse s'élève à 26'662 euros (41'991 francs suisses). Au Luxembourg le pouvoir d'achat par habitant se monte à 27'270 euros (42'952).

Fin de l'infobox


Liens

×