Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le sport, en vue d'un monde meilleur

La première résolution en matière de sport acceptée par l’Assemblée générale de l’ONU doit contribuer à rendre le monde plus juste et plus paisible.

Elle repose sur un rapport d’Adolf Ogi et de la directrice générale du Fonds des Nations unies pour l’enfance, Carol Bellamy.

Dans 126 pays au moins, le sport est considéré comme «une composante improductive, anti-intellectuelle et donc secondaire de l’éducation», note le rapport Ogi.

C’est cette optique que la résolution de l’ONU veut combattre. Le document vient aussi appuyer la Déclaration du Millénaire de l’ONU, qui vise à réduire de moitié la pauvreté dans le monde d’ici à 2015.

Ceci dit, l’ONU n’aspire pas à devenir une société sportive. Pour elle, le football, le basket, la natation ou le ballet ne sont que des moyens pour agir contre les conflits.

Avec l’aide de ses «ambassadeurs de bonne volonté» - les stars du foot Ronaldo ou Zidane par exemple – l’ONU veut contribuer à la percée du sport.

Les coûts de la santé

La popularité de ces ambassadeurs leur permet de répondre à d’autres besoins des Nations unies: la lutte contre le sida, contre les drogues, la pauvreté et le racisme. Sans compter la promotion de l’égalité des sexes.

Ce n’est pas tout. Le rapport Ogi appuie aussi l’idée que le sport est sain. Dans le monde, 60% des décès et 42% des cas de maladie sont liés au manque d’exercice physique…

En clair, Adolf Ogi aimerait que les gouvernements comprennent que le sport peut contribuer à réduire les coûts de la santé.

Les filles et les femmes pratiquent moins le sport que leurs alter ego masculins, note encore le rapport. L’une des explications est que dans nombre de pays, elles n’ont pas les mêmes possibilités d’entraînement que les hommes.

L’ONU veut changer les choses. Et compte le faire en s’appuyant sur l’idée que «le sport est un droit de l’homme».

swissinfo, Etienne Strebel
(traduction: Pierre-François Besson)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.