Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le tourisme suisse a le vent en poupe

Les Alpes restent l'une des grandes attractions de la Suisse pour les touristes étrangers.

(Keystone)

Suisse Tourisme peut avoir le sourire: l'exercice 2007 a représenté une nouvelle fois une année de croissance. La Suisse accueille de plus en plus d'hôtes en provenance d'Inde, de Chine et de Russie.

Et ce n'est pas terminé. Le Championnat d'Europe de football (Euro) devrait encore renforcer cette tendance positive en 2008.

La hausse des nuitées s'est poursuivie en Suisse l'an passé, avec une croissance de 4,4% par rapport à 2006. Le nombre de nuitées a atteint près de 36,4 millions (34,8 millions en 2006), a indiqué mercredi Ruth Meier, vice-directrice de l'Office fédéral de la statistique.

La bonne progression par rapport à l'année précédente repose principalement sur la demande des visiteurs étrangers, en augmentation de 6,5%. Deux facteurs expliquent l'embellie: la faiblesse du franc, qui favorise surtout la venue des ressortissants des grands pays voisins, et la bonne conjoncture économique mondiale.

En ce qui concerne les touristes suisses, la hausse est nettement plus modeste, soit 1,6%.

Pas encore le niveau de 1990

L'hôtellerie suisse a connu en 2007 son meilleur exercice depuis quinze ans, mais n'a pas encore retrouvé le niveau record de 1990, a relevé le directeur de Suisse Tourisme, Jürg Schmid. Cette année-là, on enregistrait 37,5 millions de nuitées. Selon lui, l'hôtellerie suisse peut néanmoins être confiante, sans céder à l'euphorie.

Car l'embellie ne constitue «pas un phénomène éphémère», mais une tendance, comme le montrent les chiffres des quatre dernières années. Entre 2003 et 2007, le nombre de nuitées a crû de 13,3%, et le chiffre d'affaires de 18%. Les marchés russe, indien et chinois, notamment, sont en pleine expansion et renferment chacun un potentiel d'un million de nuitées.

Les Etats-Unis et le Japon sont en revanche considérés comme des marchés à problèmes. Le nombre de nuitées des Américains restent toujours environ 20% en dessous du niveau atteint avant le 11 septembre 2001, la faiblesse du dollar et la crise hypothécaire contribuant à la morosité.

Pour le Japon, on enregistre une perte de 40% depuis 2000. Les ressortissants du pays du soleil levant profitent de l'ouverture de la Chine pour y déplacer leurs voyages.

Pour l'année en cours, Suisse Tourisme table sur une croissance comparable, voire supérieure, grâce à l'EURO 2008. Le championnat d'Europe de football devrait générer à lui seul 500'000 nuitées supplémentaires rien que pendant la compétition du 7 au 29 juin.

Jouer les prolongations

Au-delà des matches, l'organisation faîtière du tourisme veut aussi inciter les fans de foot à «jouer les prolongations» hors des stades. «Nous voulons que les visiteurs ne viennent pas seulement pour l'Euro, mais restent un peu plus longtemps», a déclaré Daniela Bär, responsable de la communication.

Car la Suisse est trop belle pour rester confiné dans les stades ou les villes hôtes, tel est le message du spot publicitaire qui sera diffusé dès le 3 avril sur les chaînes de télévision suisses, françaises, italiennes et néerlandaises. On y voit deux journalistes sportifs sur un alpage suisse en train de commenter la traite d'une vache comme s'ils commentaient un match de foot.

Au total, Suisse Tourisme et ses partenaires proposent 70 offres spéciales pour vivre «des moments forts» à la montagne ou à la ville. Des suppléments présentant ces «prolongations» seront publiés dans les journaux de huit pays européens, avec un tirage total de 4,1 millions d'exemplaires.

Le budget global réservé à la promotion de l'Euro 2008 se monte à 12,5 millions de francs, 10 millions versés par la Confédération et 2,5 millions investis par Suisse Tourisme. Ce montant s'ajoute au budget pour la campagne d'été 2008 de l'organisation faîtière, qui atteint 29 millions.

swissinfo et les agences

Faits

Nombre de nuitées en 2007: 36,4 millions (+ 4,4% par rapport à 2006)
Hôtes de Suisse: 15,4 millions (+ 1,6%)
Hôtes de l'étranger: 20,9 millions (+ 6,5%)
Durée moyenne du séjour: 2,3 nuitées (2,1 nuitées pour les Suisses et 2,5 pour les étrangers)

Fin de l'infobox

Les nouveaux marchés

Chine: 230'180 visiteurs (+ 117% par rapport à 2003)
Inde: 336'966 (+ 71,1%)
Russie: 399'504 (+ 66,5%)
Espagne: 448'248 (+ 53,3%)

Les Allemands restent cependant les plus gros clients du tourisme suisse avec 6,1 millions de nuitées. Ils comptabilisent 16,7% de toutes les nuitées, loin devant les Britanniques (6,3%), les Américains (4,6%), les Français (3,8%) et les Italiens (3,1%).

Fin de l'infobox

Les régions les plus visitées

En 2007, les régions les plus visitées ont été dans l'ordre les Grisons, Zurich, le Valais, l'Oberland bernois et la Suisse centrale.

Par communes, la palme revient à Zurich avec plus de 2,5 millions de nuitées (8,2 %), devant Genève et ses plus de 2 millions de nuitées (+9,3 %). Première station de montagne, Zermatt (Valais) en a accueilli 1,3 million (3,2 %).

Fin de l'infobox


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×