Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les caisses-maladie tirent la sonnette d'alarme

Les assureurs réclament des mesures d'urgence pour stopper l'envolée des coûts de la santé.

(Keystone Archive)

Les coûts globaux de l'assurance maladie de base ont augmenté de 5,8% en 2000, a indiqué vendredi le Concordat des assureurs maladie suisses (CAMS). La hausse a été supérieure à celle de l'année précédente pour la première fois depuis 1998.

Ce résultat marque un renversement de tendance: la croissance des coûts progresse à nouveau, indique le CAMS en présentant son rapport 2000. En 1999, elle s'était montée à 4,1%. Selon le concordat, l'évolution des coûts n'est toujours pas maîtrisée cinq ans après l'introduction de la loi sur l'assurance maladie (LAMal).

Les causes du renchérissement ne sont pas temporaires, mais liées au système de santé, juge le CAMS. Les assureurs prévoient que les coûts globaux de la santé vont à nouveau prendre l'ascenseur en 2001. Selon les premières tendances, la hausse ne se situera pas au-dessous de 5%, précise Peter Marbet du CAMS.

Face à cette situation, il faut s'attendre pour 2002 à une augmentation «conséquente» des primes, souligne Peter Marbet, sans pouvoir avancer de chiffres concrets.

Les caisses maladie Visana et CPT ont annoncé quant à elles vendredi des augmentations de la prime de base d'«au moins 5%». Les hausses générales s'étaient déjà élevées à 3,8% en 2000 et à 5,5% en 2001.

Les assureurs réclament des mesures d'urgence pour stopper l'envolée des coûts de la santé. Dans le cadre de la 2e révision de la LAMal, le principal cheval de bataille des assureurs demeure la suppression de l'obligation de contracter avec chaque médecin, explique Nicole Bulliard, chargée de communication au CAMS.

Les assureurs demandent aussi que les cantons participent au financement des soins hospitaliers également pour les assurés en division privée ou semi-privée. Concernant les médicaments, ils exigent un droit de recours lorsque la Confédération choisit de placer un médicament sur la liste des spécialités à rembourser.

En 2000, ce sont précisément les médicaments qui ont le plus fortement participé à la hausse des coûts (+11%), d'après les chiffres 2000 - encore provisoires - des statistiques du CAMS. Ceux-ci sont fondés sur les données fournies par treize grandes caisses d'assurance qui couvrent 80% du marché suisse.

L'augmentation des coûts de la santé par habitant en 2000 a fortement différé d'un canton à l'autre. Neuchâtel et Vaud ont été les plus touchés par le renchérissement en 2000 tandis que les coûts sont restés quasiment stables dans le Jura. Fribourg et Genève sont restés en dessous de la moyenne nationale.

swissinfo avec les agences

×