Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les dirigeants ont quitté le bateau

Le conseil d'administration de Swissair Group regroupait de nombreux grands noms de l'économie suisse.

Mais tous ont quitté le bateau pendant le naufrage.

Jusqu'en avril 2000, le conseil d'administration de SAirGroup a été présidé par Hannes Goetz, qui s'est retiré au profit d'Eric Honegger.

L'ancien conseiller d'Etat radical zurichois et fils de l'ancien conseiller fédéral Fritz Honegger a tenu moins d'un an. En partant, il a empoché une coqutte prime de 480 000 francs, soit un an de salaire.

En mars 2001, Eric Honegger a été remplacé par Mario Corti, qui dirigeait alors les finances de Nestlé.

De 1999 à 2001, les deux sièges de vice-présidents ont vu passer des personnes importantes.

A l'instar de Benédict Hentsch (de la banque familiale du même nom), d'Antoine Hoefliger (président du palais de Beaulieu à Lausanne) et de Thomas Schmidheiny (principal actionnaire de Holcim).

Parmi les autres membres connus du conseil d'administration, se trouvaient l'ex-patron du Credit Suisse Group Lukas Mühlemann, la conseillère aux Etats Vreni Spoerry et l'ex-président d'économiesuisse Andres Leuenberger.

Démission en bloc

Les autres personnes connus à être passées par le conseil d'administration de Swissair sont Gerhard Fischer (président du goupe de logistique Panalpina et ancien président du conseil d'administration de La Poste) et Gaudenz Staehelin (ex-administrateur du chocolatier industriel Barry Callebaut).

Presque tous ceux qui étaient en fonction au début du naufrage se sont retirés au printemps 2001.

Seuls Bénédict Hentsch, Lukas Mühlemann et Andres Leuenberger sont restés jusqu'en mars 2002 pour assister Mario Corti dans ses nouvelles fonctions de patron de Swissair Group.

A la direction opérationnelle, les années du naufrage ont été marquées par l'emprise de Philippe Brugisser, qui a été éjecté en anvier 2001. il a été remplacé par Eric Honegger, puis par Mario Corti.

Cumul des fonctions

Philippe Brugisser dirigeait aussi SAirLines, le pôle de Swissair Group qui regroupait toutes les participations aériennes. Au départ de Jeffrey Katz, il a également repris la direction de la compagnie phare du groupe Swissair.

Quant au bras de droit de Philippe Bruggisser, le chef des finances Georges Schorderet, il a été débarqué en mai 2001. Mario Corti l'a remplacé par Jacqualyn Fouse.

Swissair Group étant en liquidation, Mario Corti est resté seul à sa tête, sous la supervision du commissaire au sursis Karl Wüthrich.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.