Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les hauts salaires des cadres CFF seront transparents

Le président de la Confédération Moritz Leuenberger était l'hôte d'honneur du congrès.

(Keystone)

Désormais, les hauts salaires des cadres CFF seront totalement transparents. Moritz Leuenberger l'a assuré jeudi lors du premier jour du 71e Congrès du Syndicat du personnel des transports (SEV).

Jusqu'ici, il n'existait pas de directives pour les salaires des cadres supérieurs. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de prescrire aux entreprises des objectifs de qualité qui seront discutés lors des négociations salariales. Dès maintenant les hauts salaires seront transparents, a déclaré Moritz Leuenberger, hôte d'honneur du congrès.

Le ministre des transports a ajouté que la notion de «service public» avait vécu. Les chemins de fer ont surmonté la crise des années 90 et les réformes commencent à porter leurs fruits. Il voit d'un bon oeil la participation des CFF à l'appel d'offres pour participer au marché des transports en Angleterre.

Moritz Leuenberger a néanmoins relevé une ombre au tableau: le transfert du trafic marchandises international de la route au rail continue d'être préoccupant. Les trains arrivent avec des retards énormes et la collaboration entre chemins de fer laisse à désirer.

Le conseiller fédéral a par ailleurs fustigé devant les délégués du SEV la campagne du camp blochérien contre la révision de la loi sur l'armée. Les clichés utilisés rappellent immanquablement des temps funestes: cimetières militaires, croix suisses transformées en armes à feu. L'équité et le sens de la mesure ne vont plus de soi dans notre pays, a-t-il ajouté.

Ernst Leuenberger, président du SEV et conseiller aux Etats (PS/SO), a souligné de son côté la nécessité d'harmoniser les conditions d'engagement du personnel des chemins de fer. Il a exhorté les CFF et les compagnies régionales à s'asseoir à la table des négociations avec le SEV, afin de discuter d'une convention collective de travail.

Les délégués se sont encore prononcés sur les structures de leur syndicat. Trois personnes occuperont le poste de vice-président et collaboreront avec le président. Ernst Leuenberger a d'ailleurs été confirmé dans son mandat pour 4 ans. Le congrès se poursuit vendredi.

swissinfo avec les agences

×