Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les loyers suisses sont les plus chers d'Europe

Les loyers en Suisse sont en moyenne 70% plus cher qu'en Allemagne.

(Keystone)

Selon une étude de la Haute école de Winterthour, environ un cinquième du budget moyen des ménages suisses passe dans le loyer et les frais qui lui sont liés.

Nulle part en Europe les locataires ne paient davantage qu'en Suisse pour leur logement dont le prix a augmenté deux fois plus vite que le renchérissement ces deux dernières décennies.

Ce n'est pas pour les cotisations de caisse-maladie ni pour les impôts que les Suisses sont contraints de débourser le plus mais bien pour payer la location de leur logement.

De 1990 à 2002, la part du loyer dans les dépenses des Suisses est passée en moyenne de 14 à 18%. La charge relative est de loin la plus importante pour les ménages à revenu modeste.

Pour ces derniers, le loyer peut représenter jusqu'à 45% du revenu familial. La part du loyer baisse jusqu'à 10% avec l'augmentation du revenu du ménage.

L'association alémanique des locataires exige dès lors que les milieux politiques en tirent les conséquences et réduisent la pression sur les locataires.

Plus vite que le renchérissement


Au cours des deux dernières décennies, les loyers ont augmenté en Suisse, en moyenne, beaucoup plus vite que le renchérissement. Alors que les autres biens et services augmentaient de 46% entre 1982 et 2004, les loyers ont, eux, connu une hausse de 85%, soit presque un doublement.

Les augmentations ont été particulièrement fortes à la fin des années 80 et au début des années 90, lorsque les taux hypothécaires, fortement variables, ont été répercutés sur les loyers.

Une séparation entre les loyers et les taux hypothécaires est une nécessité urgente, a déclaré Anita Thanei, présidente de l'association alémanique des locataires, lors de la présentation de l'étude.

Pour des raisons sociales et politiques, un droit du bail qui comprendrait une part encore plus large d'éléments de marché ne serait pas admissible. Bien que le droit actuel soit tourné vers la couverture des coûts, il n'a pas réussi à empêcher que les loyers grimpent plus vite que les coûts assumés par les propriétaires.

Les loyers cause de pauvreté


Les conséquences de cette situation sont claires: les locataires suisses paient en moyenne deux fois plus cher leur logement que dans les autres pays européens.

En comparaison avec l'Allemagne, les loyers suisses sont près de 70% plus élevés, selon l'étude, et cela compte tenu des pouvoirs d'achat respectifs. Pour les loyers encore plus que pour tout le reste, la Suisse est une île de cherté, selon Anita Thanei.

La question des loyers surfaits doit devenir réellement et rapidement une question politique de première importance. Pour les revenus modestes, les familles monoparentales et les personnes seules, les loyers deviennent en effet, de plus en plus souvent, une cause de pauvreté.

swissinfo et les agences

Faits

De 1990 à 2002, la part du revenu que les Suisses consacrent à leur loyer est passée en moyenne de 14 à 18%.
Entre 1982 et 2004, les loyers ont connu une hausse de 85% (presque un doublement).
En comparaison avec l'Allemagne, les loyers suisses sont près de 70% plus chers.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.