Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les millionnaires suisses de plus en plus riches

Ernesto Bertarelli, 35 ans seulement et déjà la deuxième fortune du pays.

(Keystone)

Ernesto Bertarelli, jeune patron de Serono, talonne désormais les plus gros actionnaires du groupe Roche au palmarès des Suisses les plus fortunés. De plus en plus riches, les millionnaires helvétiques habitent de préférence sur les rives du Léman.

Selon le magazine économique Bilan à paraître mercredi, c'est Ernesto Bertarelli qui a profité de la plus forte hausse l'an dernier. La fortune du patron du groupe de biotechonologies genevois Serono s'élève à 13 ou 14 milliards de francs. En une année, M. Bertarelli a doublé ses avoirs grâce au boom de ses action biotechnologiques. Il talonne désormais la famille bâloise Oeri-Hoffmann, qui occupe la tête de ce classement depuis sa première édition en 1989.

Le principal actionnaire d'Hoffmann-La Roche a souffert de la faiblesse du titre du groupe pharmaceutique, qui a perdu environ 20 pour cent de sa valeur en une année. Sa fortune a donc été revue à la baisse à 14 ou 15 milliards, précédant de peu celle de la famille Landolt, héritiers du groupe Sandoz (11 à 12 milliards).

Comme le clan bâlois est plus étendu que la famille Bertarelli, le jeune patron de Serono (35 ans) devrait être cette année la personnalité la plus riche de Suisse. M. Bertarelli est aussi la figure de proue des entrepreneurs de la nouvelle économie, qui réalisent une percée dans ce classement.

A ses cotés on trouve aussi le Vaudois André Kudelski avec 3 à 4 milliards, le Zurichois Daniel Aegerter (Armada Venture), 1 à 1,5 milliard. Le Valaisan François Bitz (ex-Fore Systems) avec 200 à 300 millions figure également au palmarès.

Les rives lémaniques plaisent aux grosses fortunes. Vaud est le canton qui en accueille le plus grand nombre en Suisse. Treize milliardaires et 30 personnes qui pèsent au moins plus de 100 millions sont établies en terre vaudoise. Leur fortune cumulée se chiffre à 77,4 milliards de francs.

Le canton de Genève arrive juste derrière avec 47 personnes dont la fortune dépasse les 100 millions de francs. Elles totalisant 53,5 milliards. Viennent ensuite, les cantons de Zurich (52,2 milliards) et le havre fiscal de Zoug (26,9 milliards).

L'an passé, les 300 plus grosses fortunes du pays ont engrangé 46 milliards de francs supplémentaires à 420 milliards, soit une hausse de 12,3 pour cent. Cette somme est comparable au produit intérieur brut (PIB) de la Suisse (389 milliards de francs en 1999).

En moyenne, chacune de ces 300 fortunes pèse environ 1,4 milliard de francs. Ces avoirs ne se composent pas pour l'essentiel d'argent liquide, mais sont placés dans des entreprises, dans l'immobilier ou dans l'art.

En comparaison internationale, et selon les chiffres publiés au mois de juin par le magazine américain Forbes, l'homme le plus riche de la planète reste le fondateur des logiciels Microsoft, Bill Gates. Son patrimoine est évalué à 60 milliards de dollars (108 milliards de francs). Il devance trois autres Américains.

Toujours selon le magazine américain, la plus grosse fortune de Suisse est justement celle d'Ernesto Bertarelli, qui se place en 23e position mondiale.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×