Les PME qui marchent utilisent l'internet

Les petites entreprises qui ne connaissent pas la crise utilisent le plus souvent l'internet. Keystone Archive

Les petites et moyennes entreprises prospères sont présentes sur la toile. Tel est le constat établi par le Secrétariat d'Etat à l'économie.

Ce contenu a été publié le 12 avril 2002 - 22:16

Plus de 70 % des sociétés qui enregistrent un taux de croissance sont des utilisatrices de l'internet.

Parmi les petites et moyennes entreprises (PME qui accusent un recul de leur chiffre d'affaires moins de 40 % font usage du réseau des réseaux, a annoncé vendredi le Secrétariat d'Etat à l'économie (seco) dans sa troisième étude sur le sujet.

65 % des 2000 firmes interrogées ont indiqué leur présence sur le réseau, soit 20 % de plus que trois ans auparavant. Seulement 8 % des entreprises informatisées n'envisagent pas de «profiter» de cette technologie dans un avenir plus ou moins rapproché. Les opposants «irréductibles» à la technique sont minoritaires.

Le e-commerce domine

En effet, 15 % des sociétés travaillent aujourd'hui sans ordinateur. Au total, le nombre des utilisateurs de l'internet croît de 8 %. Les branches de l'hôtellerie et la restauration, ainsi que la construction et l'artisanat ont rattrapé leur retard.

Dans l'utilisation concrète, 80 % des PME se servent du courrier électronique et 40 % possèdent leur propre site.

Dans l'ensemble, c'est l'achat qui domine le commerce électronique (e-commerce). 28 % des entreprises possédant l'internet achètent via le réseau, mais seulement 13 % recourent à cet instrument pour la vente.

De nombreuses sociétés considèrent toutefois que leurs produits ne conviennent pas à une promotion sur la toile. Globalement, les PME suisses vont investir cette année au total 2,7 milliards de francs pour l'achat de prestations de service.

Les études annuelles de la Task force PME du seco faites depuis 1999 montrent que les sociétés ont dépassé leur réserve initiale face à l'internet. Mais la grande toile n'est toutefois pas encore déterminante pour le déroulement de leur travail.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article