Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Mobilisation contre la suppression des bureaux de poste

Samedi, une centaine de personnes ont exigé le retrait du «Plan Gygi».

(Keystone)

Le plan de restructuration du réseau postal suscite l'opposition en Suisse. Samedi, une centaine d'employés et d'usagers de la Poste ont manifesté, à Berne. Sous la coupole fédérale, des conseillers nationaux exigent un moratoire sur ce démantèlement.

Le plan de restructuration, présenté le 18 janvier par la direction, prévoit d'ici 2006 la suppression de 900 à 1500 bureaux de poste. Ce plan s'inscrit dans le processus de libéralisation et de privatisation que connaissent les services publics.

Le plan de démantèlement a suscité les critiques des politiciens. Selon le «SonntagsBlick», une motion va être déposée pour demander au Conseil fédéral d'instaurer un moratoire sur les suppressions de bureaux de poste jusqu'à ce que le Parlement ait inscrit un cahier des charges de La Poste dans une loi.

Selon le journal dominical, cette proposition du conseiller national socialiste Jean-Claude Rennwald a été signée par 93 autres conseillers nationaux.

Samedi, une centaine d'employés et d'usagers de La Poste ont adopté une résolution, à Berne. Ils demandent l'arrêt de ce processus de démantèlement et le retrait inconditionnel du «Plan Gygi», du nom du directeur de la Poste.

swissinfo avec les agences

×