Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Mövenpick: la mouette perd des plumes en Asie

Bruno Schöpfer, patron de Mövenpick. Cette année, le groupe aura perdu 15 millions en Asie.

(Keystone)

Mövenpick peine à prendre son envol en Asie. Cette année, le groupe hôtelier et gastronomique à la mouette va y essuyer une perte de 15 millions de francs, indique dimanche dans une interview accordée à la «SonntagsZeitung» son patron, Bruno Schöpfer.

Alors que les affaires des secteurs hôtels et restaurants affichent une amélioration sensible par rapport à 1999, celles des produits alimentaires (glaces et café) se situent à un niveau inférieur au budget. Au lieu des 45 millions de francs de chiffre d'affaires visés en Asie, Mövenpick n'en atteindra que 20, estime M. Schöpfer.

Origine des mauvaises affaires: Mövenpick se débat dans de gros problèmes de logistique pour ses emballages. Ces derniers ont abouti à une baisse de la qualité. «Au Japon, les distributeurs utilisent en partie des éclairages à ultra-violet, lesquels traversent les paquets et modifient le goût des produits», explique M. Schöpf.

Les produits concernés ont été immédiatement retirés du marché. Le groupe à la mouette a aussi rencontré des difficultés au niveau de son approche du marché japonais. En Asie, Mövenpick distribue ses articles dans 13 000 points de vente, dont 9500 dans le pays du soleil levant.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×