Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Moins d'alcool à Genève, plus d'économies à Zurich

Les Zurichois ont accepté de justesse un programme d'économies

(Keystone)

Des votations cantonales ont eu lieu dimanche dans treize cantons, dont trois romands, avec 24 sujets.

A signaler que la vente à l'emporter d'alcool sera limitée dans le canton de Genève. Qu’en Valais, les communes disposeront d'un peu plus d'autonomie. Et que Zurich accepte un important programme d’économies.

Les sujets soumis à votation dans les cantons n’ont pas manqué. Ainsi, les Jurassiens ont accepté par 71 % de oui le transfert au canton des charges communales du secteur de la santé.

Ils ont aussi accepté par 77 % de oui, l'introduction dans la Constitution du droit d'initiative rédigée de toutes pièces, complément à l'initiative en termes généraux.

La participation a été de 46 %. Pour un total de charges de santé d'environ 85 millions par an, les communes jurassiennes en assument près de la moitié. Le transfert au canton devrait amener une baisse de la quotité d'impôt dans les communes.

Pas d’alcool dans les distributeurs

La vente à l'emporter d'alcool sera limitée dans le canton de Genève. Les votants ont accepté par 50,4% de oui une modification de la loi sur la vente d'alcool. La participation a été de 57 %.

La vente à l'emporter ne sera plus autorisée de 21 heures à 7 heures. Elle sera interdite dans les distributeurs automatiques, les stations-service et leurs magasins, les commerces de location de films et les kiosques.

Les votants ont refusé par 59,3% de non une modification de la loi sur la fixation des loyers. La gauche craignait des hausses.

En Valais, les communes disposeront d'un peu plus d'autonomie. Avec une participation de 45,8 %, une modification de la Constitution cantonale a été acceptée à deux contre un.

Les communes ne devront plus soumettre systématiquement leurs projets d'actes importants (ventes ou échanges d'immeubles, emprunts, cautionnements et autres) à l'approbation du Conseil d'Etat.

En Suisse alémanique

Dans le canton de Zurich, les votants ont accepté de justesse un programme d'économies portant sur 220 millions de francs. Une initiative des syndicats pour l'augmentation des allocations pour enfants a été rejetée à deux contre un.

En Argovie, le Grand Conseil comptera 140 membres et non plus 200. Le projet a été adopté par 75 % des voix. Les partis n'auront plus le droit à porter deux fois un candidat sur une liste.

Le référendum lancé par les socialistes contre le frein aux dépenses a échoué. La loi prévoyant une réduction des déficits a été acceptée par 60 % des votants. La participation a été de 43 %.

Dans le canton d'Uri, la nouvelle législation sur le registre foncier a été approuvée à quatre contre un.

A Zoug, deux initiatives de la gauche ont été rejetées qui demandaient une modification du système de réduction des primes de caisse-maladie qui aurait favorisé les faibles revenus.

A Bâle-Campagne, la subvention à l'Orchestre « Basel Sinfonietta » restera de 50'000 francs - et ne passera pas à 650'000 francs par an. Par ailleurs, les plaintes administratives ne seront plus gratuites, ce qui devrait réduire leur nombre.

L’AVS et l’AI visées à Saint-Gall



A Schaffhouse, il n'y aura pas de fonds 100 millions pour les infrastructures de transports. Il aurait été constitué notamment par des ventes de participations cantonales à des entreprises.

Aux Grisons, une loi sur la promotion économique qui subventionnera aussi les canons à neige a été acceptée à trois contre deux.

La suppression d'une partie des prestations cantonales complémentaires aux bénéficiaires de l'AVS et AI a été admise à Saint-Gall par 58 % des votants. L'économie est de 13 millions de francs sur un total de prestations de 32 millions. Un référendum avait été lancé par la gauche et les associations de handicapés.

A Nidwald, une initiative pour la création d'un fonds en faveur des énergies renouvelables et des économies d'énergie a été écrasée à trois contre un. La taxe sur les chiens passera de 15 à 120 francs par an.

A Schwyz, une modification de loi a été admise qui devrait moderniser l'administration des communes.

swissinfo avec les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.