Moritz Leuenberger contre les conservateurs du PS

Le conseiller fédéral chez lui devant la section zurichoise de son parti Keystone

Le conseiller fédéral socialiste a critiqué samedi à Zurich ceux qui, au sein du parti, s'opposent à tout changement. Il a appelé devant congrès de la section zurichoise du PS à oeuvrer en faveur du progrès.

Ce contenu a été publié le 08 juillet 2000 - 15:27

Le socialisme a fortement contribué à changer le monde, a souligné Moritz Leuenberger. Et, au moment où ces mutations s'accélèrent, certaines forces au sein du Parti socialiste s'opposent à toute opportunité de progrès. Or, elles ne font qu'embellir le passé, selon lui.

D'ailleurs, le ministre des transports et de l'énergie en a profité pour défendre sa politique, critiquée encore récemment au sein même du parti, notamment en ce qui concerne l'avenir de Swisscom. Pour lui, ceux qui s'opposent à tout changement et considèrent le statu-quo comme idéal, contribuent au développement d'une vision romantique du présent et d'une idéologie de l'immobilisme.

Le conseiller fédéral zurichois s'en est pris en particulier aux défenseurs dogmatiques du service public. Certes, la notion de service public est importante pour le parti socialiste, a-t-il expliqué, mais celle-ci «comprend aussi des engagements pour le bien commun, et non seulement des privilèges pour l'Etat et ses serviteurs». Pour Moritz Leuenberger, même si l'Etat doit garantir l'égalité des chances, cela ne signifie pas qu'il doit assumer lui-même toutes les prestations.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article