Navigation

Le commerce en ligne génère toujours plus d'arnaques

Le scénario est connu: on croit commander un article à bon prix ou participer à un concours permettant de gagner un téléphone, mais il s’agit d’un site frauduleux qui prend l’argent de l’internaute sans rien livrer. Le nombre de ces arnaques est en forte progression. Mais un peu de bon sens permet de limiter la casse.

Ce contenu a été publié le 09 janvier 2019 - 15:51
swissinfo.ch avec la RTS

En 2016, l’entreprise Switch, qui gère les noms de domaines, a fait fermer 700 sites frauduleux. Ce nombre est passé à 6100 en 2017 et même à 6400 l’an dernier.

Le commerce en ligne est florissant, et il croît de manière exponentielle. En 2017, les Suisses ont dépensé 8,6 milliards de francs sur internet. Ce sont parmi les plus grands adeptes du commerce électronique en Europe. Autant dire que les Helvètes sont une cible de choix pour les criminels.

Ces sites frauduleux sont de mieux en mieux faits et il n’est pas facile de les détecter. Mais quelques conseils simples permettent d’éviter l’arnaque, par exemple en privilégiant le paiement par facture ou à la livraison ou encore en vérifiant si le commerçant fournit une adresse de contact.

Il convient aussi de faire appel au bon sens et redoubler de vigilance lorsque les propositions semblent par trop alléchantes. 

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article