Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Construction navale Les géants suisses des mers éclosent au Vietnam

Avec leurs 87'000 tonnes de chargement, le «Tzoumaz», le «Diavolezza» et le «Bregaglia» sont les plus gros cargos jamais construits pour le compte de la flotte maritime suisse. Le journaliste Olivier Grivat et le photographe Mike Gorsky ont visité le chantier vietnamien de Nha Thrang, où ces navires ont pris forme en 2015.

Le livre «Marine suisse: 75 ans sur les océans» offre bien plus qu’un regard historique sur les trois quarts de siècle d’existence du pavillon suisse. Plusieurs chapitres sont consacrés à des reportages en haute mer ou dans les lieux stratégiques de la navigation maritime, à l’instar des canaux de Panama et de Suez. Les deux auteurs se sont également introduits dans le port vietnamien de Nha Thrang, qui abrite sur ses quais et dans ses cales sèches une demi-douzaine de gros navires en construction.

Parmi eux, trois navires-cargos commandés par Suisse-Atlantique, une société vaudoise qui gère la plus grande flotte commerciale des bateaux battant pavillon suisse. Avec leurs dimensions hors du commun – 240 m de longueur, soit entre deux et trois terrains de football et 38 m de largeur -, ces cargos de type «Postpanamax» sont taillés sur mesure aux dimensions des nouvelles écluses du canal de Panama, dont l’inauguration officielle est prévue en 2016.

Ce n’est pas un hasard si le Vietnam a été choisi par l’armateur helvétique. Avec sa main-d’œuvre bon marché mais réputée de plus en plus performante, le «dragon émergent» du sud-est asiatique s’est hissé au cours de la dernière décennie parmi les dix principaux constructeurs navals du globe. 

(Texte: Samuel Jaberg)