Navigation

Skiplink navigation

«Tu dois penser comme une salade»

Son père était capitaine aux longs cours. Sa mère venait d’une famille de maraîchers. Jim Woodtli a choisi les légumes. Depuis trois ans, le trentenaire met ses idées en pratique sur dix hectares de terrain près du lac de Bienne.

Ce contenu a été publié le 06 octobre 2017 - 16:30

«Tu dois penser comme une salade, réussir à te mettre à sa place», dit le maraîcher. A l’origine, la salade vient de la région méditerranéenne. «Elle n’aime donc pas les températures basses et les sols gelés. Elle préfère les terrains mous et la chaleur.»

Jim vend ses légumes à des intermédiaires. Puis, ses salades se retrouvent à l’étalage des supermarchés. «Cela me fascine de voir comment on peut produire 2,5 tonnes de salade avec une boîte de 5000 graines. La production de légumes à grande échelle m’intéresse beaucoup.»

Avec son travail, Jim a du mal à rencontrer quelqu’un. Ses amis l'ont déjà inscrit pour participer à l’émission de téléréalité «Bauer ledig sucht» (agriculteur cherche célibataire). «Mais je ne ferai jamais cela», dit-il en souriant. Les producteurs l’ont même appelé personnellement. «Complètement inutile», commente l’agriculteur. C’est qu’il n’a pas de mal à entrer en contact avec les femmes. «Je suppose que je suis juste trop difficile.»

Jim pense toujours à l'avenir: «Quand je prendrai ma retraite, je veux naviguer sur les mers du monde avec mon bateau.» D'ici là, il compte toutefois travailler dans ses champs. «J'ai grandi comme cela. C’est mon truc.»

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article