Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Nelly Wenger annonce le «grand renversement»

Offensive de charme pour Nelly Wenger.

(Keystone)

Lundi, la presse était réunie sur l'arteplage neuchâtelois pour assister au lancement de l'opération de charme qu'amorcent les organisateurs d'Expo.02. A un an du début de la manifestation, c'est le public qu'il s'agit maintenant de toucher.

Sous le soleil, des ingénieurs coiffés de casque de chantier. Des bulldozers à droite, une grue à gauche. Et des constructions qui, indéniablement, poussent.

La tenue d'une conférence de presse ne ralentit pas les travaux, car, cette fois, la chose est sûre: Expo.02 aura bel et bien lieu. Conséquence logique: il ne s'agit plus désormais de convaincre le public de la faisabilité de la manifestation, mais de lui donner envie de s'y rendre.

«Il me semble nécessaire qu'Expo.02 opère son grand renversement, sa transition qualitative», déclare la directrice, Nelly Wenger, sous un chapiteau noir de journalistes. C'est-à-dire? «Ce projet a eu une histoire tourmentée, comme chacun sait. Comme directrice de cet événement, j'ai très bien senti que jusqu'à maintenant, j'ai dû le défendre, l'organiser, le redresser... Le grand renversement, cela signifie passer de la survie à la vie, du calcul à la générosité, de l'incertitude à l'enthousiasme, du doute et de la méfiance à l'ouverture.»

Pour motiver le public, les experts en communication d'Expo.02 ont fourbi leurs armes. Une «Expo.02 mobile» sillonnera la Suisse. Des conférences seront tenues, en particulier pour les publics qui ont peu d'accès à la presse, par exemple les écoliers. Et des spots publicitaires, drôles et ambitieux, seront diffusés ces prochains jours à la télévision et dans les salles de cinéma. Leur leitmotiv: «Expo.02, c'est maintenant ou jamais».

Des vecteurs auxquels s'ajoutent le site internet d'Expo.02, des brochures, et un guide à venir. Et puis cet automne, une deuxième campagne de publicité marquera le début de la prévente des billets. Une relance est encore prévue juste avant l'ouverture.

On l'imagine aisément, toute la population suisse représente un public-cible. Qu'en est-il de l'étranger? «Nous sommes en train de négocier avec les tour-opérateurs de tous les pays du monde, qui proposeront des offres spécifiques. Il y aura également des campagnes publicitaires en France et en Allemagne», explique Rainer Müller, directeur du marketing.

Ces actions seront complétées par la collaboration qu'entretient Expo.02 avec Suisse Tourisme, comme avec le réseau des ambassades helvétiques. Pour l'étranger, la promotion ne commencera que cet automne.

«De l'exposition nationale, j'aimerais que l'on puisse dire: Je me souviens», s'est enflammée Nelly Wenger. L'équivalent helvétique du très napoléonien «Austerlitz, j'y étais», en quelque sorte. Pour ceux qui sont pressés «d'y être» justement, signalons qu'Expo.02 organise des journées «portes ouvertes», c'est une image, les 19 et 20 mai.

Bernard Léchot

Plus de détails dans nos pages spéciales

×