Nicolas Hayek veut lancer une voiture propre

La nouvelle société de Nicolas Hayek, Belenos Clean Power, a signé un contrat de collaboration avec l'Institut Paul Scherrer (PSI) visant à développer ensemble une voiture écologique propulsée avec des piles à combustible.

Ce contenu a été publié le 30 mai 2008 - 12:03

Belenos Clean Power et le PSI auront besoin d'au moins deux ans pour développer une pile à combustible commercialisable. «Nous ne sommes plus très loin de la réalisation», a déclaré Nicolas Hayek.

Il s'agit de mettre au point un système de propulsion qui n'émet pas de substance nuisible pour un véhicule léger pouvant transporter au moins quatre personnes.

Le but n'est pas de mettre au point un prototype mais de développer une pile à combustible pour une voiture commercialisable. Environ 30 sociétés dans le monde travaillent sur ce genre de projet. L'initiateur de la Smart négocie avec deux constructeurs automobile. «Nous ne voulons pas construire la voiture nous-mêmes», a-t-il précisé.

Dans les piles à combustible, hydrogène et oxygène réagissent et se combinent sur une membrane pour former de l'eau. Ce processus libère de l'énergie sous forme d'électricité utilisée pour alimenter un mécanisme d'entraînement du véhicule. La vapeur est le seul «déchet» produit.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article