Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Novartis vend ses fongicides FLINT

Une partie du site de Novartis à Bâle.

(Keystone)

Le géant bâlois vend sa ligne de produits fongicides FLINT au groupe chimique allemand Bayer. Annoncée en juin, la vente s´inscrit dans le processus de création de Syngenta. Elle rapportera 1,33 milliard de francs à Novartis. Les emplois sont maintenus.

La vente de FLINT à la filiale agribusiness de Bayer «comprend les sites de production à Muttenz (BL) et tous les droits de propriété intellectuelle, les marques déposées, les enregistrements et le savoir-faire qui y sont associés», précise Novartis mardi.

Ce désinvestissement «répond à une inquiétude exprimée par la Commission européenne et les autorités antitrust américaines, dans le cadre de la fusion pour créer Syngenta», explique encore le groupe. Syngenta réunira les divisions agrochimiques de Novartis et de l'anglo-suédois AstraZeneca.

Les actionnaires des deux groupes ont donné leur feu vert à cette fusion il y a une semaine. La Commission européenne a pour sa part donné son accord à fin juillet. Seules les autorités antitrust américaines ne se sont pas encore prononcées.

En cédant FLINT à Bayer, «Novartis Agribusiness a réussi à maintenir les emplois en Suisse tout en remplissant une condition de la fusion», se réjouit Heinz Imhof, directeur de Novartis Agribusiness, dans le communiqué. Bayer estime de son côté que ce fongicide «s'accorde parfaitement» à son portefeuille de produits tout en augmentant son chiffre d'affaires.

FLINT est un fongicide à base de strobilurine de la seconde génération. Il est notamment disponible en Suisse, aux Etats-Unis, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Afrique du Sud. Novartis n'a pas dévoilé le volume de vente qu'il représente.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×