Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Conseiller aux Etats tessinois devant la justice

Filippo Lombardi se retrouve jeudi et vendredi devant un tribunal correctionnel de son canton du Tessin. Le sénateur démocrate-chrétien (PDC / centre droit) est accusé d'escroquerie et d'infraction à la loi sur la circulation routière.

Elu à Berne depuis 1999, le Tessinois doit répondre d'infraction à la loi sur la circulation routière pour un accident survenu le 7 avril 2005. Il est aussi accusé de faux dans les documents pour les tirages «truqués» du quotidien Giornale del Popolo, qu'il dirigeait au milieu des années nonante.

En cas de condamnation, Filippo Lombardi risque de voir un précédent sursis de 15 jours de prison révoqué, comme le demande la procureure. Ce sursis lui avait été accordé en octobre 2001.

S'il est condamné à la prison ferme, et sous réserve de recours, le Tessinois a déjà indiqué qu'il abandonnerait son siège à la Chambre haute du Parlement suisse.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×