Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Feu vert à l'exclusion de l'UDC grisonne

Le comité central de l'Union démocratique du centre (UDC, droite nationaliste) persiste et signe. Il a décidé samedi de lancer une procédure d'exclusion à l'encontre de sa section grisonne.

Celle-ci a en effet refusé d'exclure la ministre de Justice et Police Eveline Widmer-Schlumpf, accusée d'avoir collaboré avec d'autres partis pour faire échouer la réélection de Christoph Blocher au gouvernement le 12 décembre dernier. Or, selon ses statuts, l'UDC suisse ne peut pas exclure du parti un membre d'une section cantonale, d'où la nécessité d'évincer l'entier de la section grisonne.

La décision du comité central de l'UDC – dont 97 membres sur 115 étaient présents - est tombée par 84 voix contre 13, sans abstention. La discussion a duré une heure et demie. Il ne s'agit toutefois que d'une étape.

La décision définitive tombera le 1er juin après l'audition de la section grisonne par le comité central. Les Grisons auront alors 30 jours pour recourir auprès de l'assemblée des délégués de l'UDC. Ceux-ci auront le dernier mot lors de leur assemblée du 5 juillet. Ensuite, la justice pourra encore être saisie de l'affaire.

Jusqu'ici, seules les sections de Berne et de Glaris ont pris position contre l'exclusion de leurs collègues des Grisons. La majorité des autres sections ont suivi l'UDC suisse.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.