Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Geste suisse pour Nahr el-Bared au Liban

La Suisse poursuit son engagement en faveur des réfugiés palestiniens au Liban. Au total, Berne va engager plus de 30 millions de francs d'ici 2012.

Lundi se tenait à Vienne une conférence consacrée à la reconstruction du camp de Nahr el-Bared, au nord du Liban.

La cheffe de la diplomatie helvétique Micheline Calmy-Rey y a rappelé les 4,5 millions de francs que Berne a débloqué pour les réfugiés palestiniens au Liban pour 2008.

A la demande de l'ONU, la Suisse y a ajouté 2 millions pour la reconstruction du camp de Nahr el-Bared. A ces 6,5 millions, s'ajoutera une enveloppe de quelque 25 millions répartis sur la période 2009-2012 pour l'ensemble des réfugiés palestiniens dans le pays au cèdre.

Nahr el-Bared – un des 13 camps entre lesquels se répartissent les 400'000 Palestiniens du Liban - accueillait près de 31'000 personnes avant les violents combats qui ont opposé l'été dernier l'armée libanaise à des membres du mouvement islamiste Fatah al-Islam. L'agence des Nations unies pour l'aide aux réfugiés palestiniens a estimé à 445 millions de dollars la somme nécessaire pour la reconstruction du camp et de 15 villages proches.

La conférence de Vienne réunissait notamment le premier ministre libanais Fouad Siniora, son homologue palestinien Salam Fayyad, le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa et la Commissaire européenne aux relations extérieures Benita Ferrero-Waldner.

Une seconde conférence, à laquelle Micheline Calmy-Rey participera, aura lieu mardi à Berlin.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×