Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Huit humanitaires d’une ONG genevoise abattus

Huit humanitaires occidentaux membres de l’ONG International Assistance Mission (IAM), enregistrée à Genève, ont été tués par balle dans le nord-est de l’Afghanistan. L’action a été revendiquée par les talibans, qui affirment avoir visé des «missionnaires chrétiens».

«Cinq hommes, tous Américains, et trois femmes - une Américaine, une Allemande et une Britannique - ont été tués», a déclaré à l'Agence France Presse (AFP) Dirk Frans, directeur exécutif d'International Assistance Mission (IAM), organisation chrétienne pour laquelle ces humanitaires - médecins, ophtalmologues et infirmières - travaillaient.

L'IAM est l'une des plus anciennes ONG implantées en Afghanistan. Créée en 1966 et enregistrée en Suisse, elle affirme fournir des soins oculaires dans des centres qu'elle gère notamment à Kaboul, Herat et Kandahar.

Les corps des humanitaires - huit Occidentaux et deux Afghans- avaient été retrouvés vendredi dans la province du Badakhshan, au nord-est du pays, selon la police locale. Le groupe voyageait à bord de voitures tout-terrain en raison du relief montagneux de la région, mais ne disposait pas de gardes pour assurer leur sécurité. Ils revenaient du Nouristan voisin, province sous forte influence talibane, quand ils ont été tués au Badakhshan, province réputée plus calme.

Les talibans ont revendiqué auprès de l'AFP le meurtre de «neuf missionnaires chrétiens». «Ils étaient perdus. Quand notre patrouille les a trouvés, ils ont essayé de s'échapper et ont été tués», a déclaré un porte-parole régulier des talibans. «Ils portaient des bibles en dari, des cartes, des systèmes GPRS. Ils faisaient la carte des positions des combattants» talibans, a affirmé le porte-parole en évoquant neuf étrangers et un Afghan.

Le directeur général d'IAM a rejetté les accusations de prosélytisme lancées par les talibans. «IAM est une organisation chrétienne, nous l'avons toujours été. Nous avons travaillé en Afghanistan depuis 1966, sous le roi, sous les communistes, sous les talibans. Et ils savent très bien ce que nous faisons. Nous ne distribuons aucune bible, ceci est un mensonge», a déclaré Dirk Frans.

En août 2008, quatre travailleurs humanitaires, dont une Canadienne, une Anglo-Canadienne et une Américaine, de l'ONG International Rescue Committee (IRC), avaient été tués dans une embuscade dans la province de Logar, à moins de 50 km au sud de Kaboul.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×