Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Il faut promouvoir les langues minoritaires

La Confédération est sur la bonne voie en matière de promotion des minorités linguistiques au sein de l'administration, mais il faut poursuivre les efforts. C'est le message qu'a transmis jeudi la Chambre basse en adoptant tacitement une motion de la Chambre haute.

Dans son texte, adopté en mars par la Chambre des cantons, le sénateur tessinois Filippo Lombardi demandait au gouvernement de désigner un responsable chargé de veiller à la promotion de la langue italienne et à la représentation des italophones dans l'administration.

Entretemps, le gouvernement a exaucé ce vœu en nommant Vasco Dumartheray premier délégué au plurilinguisme de l'Administration fédérale. Il est même allé plus loin, puisque le Genevois, qui est entré en fonction le 1er juillet, devra aussi promouvoir le français et aura la tâche de soutenir les minorités latines dans l'administration.

Jeudi, les députés ont estimé que c’était un bon début, mais que les efforts de promotions devaient encore se poursuivre. C’est ainsi qu’ils ont accepté la motion. Différentes mesures y sont prévues pour favoriser l'échange et la compréhension entre les communautés linguistiques, soutenir les cantons plurilingues, promouvoir le romanche et l'italien mais également régler au sein de la Confédération l'usage des langues officielles.

swissinfo.ch et les agences

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×