Initiative pour abroger le service militaire obligatoire

Les Suisses ne doivent plus être astreints au service militaire obligatoire. Une coalition autour du Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA), dont le Parti socialiste et les Verts, a lancé lundi une initiative en ce sens. La récolte des signatures commence mardi. Ce même lundi, les écoles de recrues se sont ouvertes pour accueillir près de 7400 jeunes.

Ce contenu a été publié le 05 juillet 2010 - 16:00

L'initiative vise la suppression pure et simple de l'astreinte des citoyens suisses mâles au service militaire. Aussi bien ce dernier que le service civil devraient être volontaires. La Suisse devrait toutefois disposer d'une armée de milice, mais de taille réduite.

Aujourd'hui, l'armée est surdimensionnée, argumente le GSsA: en Europe, la Suisse dispose de la troupe la plus importante par rapport au nombre d'habitants. Pour occuper les soldats, on cherche désespérément des tâches. Conclusion: des engagements dépourvus de sens à l'intérieur des frontières.

Une armée d'une telle taille ne contribue pas au règlement des défis d'aujourd'hui, note encore le GSsA. Les menaces et les risques sont ailleurs, par exemple dans le dérèglement climatique, la faim ou les inégalités économiques.

Par ailleurs, près de 7400 recrues devaient se présenter aux écoles de recrues qui ont démarré lundi en Suisse, dont 1300 qui partent pour un service long et 30 femmes. Le nombre des entrées devrait dépasser d'environ 200 celui de l'été 2009.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article