Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'ONU congratule la Suisse

Les relations sont au beau fixe entre la Suisse et l'ONU. «Nous apprécions très fortement notre partenariat avec la Suisse», a déclaré mercredi l'administratrice du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Helen Clark, reçue par la conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey.

«Je serais extrêmement heureuse si tous les pays augmentaient leur budget pour l'aide au développement de la même façon que le Conseil fédéral le propose», a ajouté l'ancienne première ministre néo-zélandaise, à la tête PNUD depuis avril 2009. Elle s'exprimait lors d'un point presse à Berne avec la cheffe du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Le Conseil fédéral a proposé au Parlement à la mi-septembre d'augmenter de 0,47% à 0,5% du produit intérieur brut (PIB) la part consacrée à l'aide publique au développement. Si cette augmentation est acceptée, la contribution suisse serait supérieure à la moyenne des pays de l'OCDE (0,48%), mais toujours inférieure aux exigences de l'ONU qui réclame 0,7% du PIB.

Avec 72 millions versés au PNUD en 2009, et une contribution du même ordre en 2010, «la Suisse est le neuvième plus gros contributeur du PNUD», a relevé son administratrice qui effectuait sa première visite officielle en Suisse.

Tant Helen Clark que Micheline Calmy-Rey ont insisté sur les bonnes relations entre la Suisse et le PNUD, qui mène des programmes dans 166 pays.

Le PNUD conduit la campagne pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) depuis l'an 2000. Helen Clark s'est félicitée des dispositions positives exprimées envers les OMD lors du récent sommet onusien de New York.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×