Minarets: l'OCI demande l’invalidation du vote suisse

Les pays de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) ont demandé jeudi aux autorités suisses de faire en sorte que le résultat du vote sur les minarets soit invalidé. Ils redoutent un précédent qui fasse tâche d'huile en Europe.

Ce contenu a été publié le 10 décembre 2009 - 18:59

Les ambassadeurs des 56 pays membres de l'OCI ont présenté cette demande jeudi à l'ambassadeur de Suisse auprès de l'ONU à Genève Dante Martinelli, a indiqué l'ambassadeur du Pakistan auprès de l'ONU Zamir Akram.

«Il y a un danger d'escalade avec des interdictions similaires des minarets dans d'autres pays européens ou s'étendant à d'autres symboles de la religion musulmane», a expliqué l'ambassadeur.

«Les autorités suisses doivent considérer les moyens constitutionnels ou légaux pour invalider ce vote, a affirmé l'ambassadeur. La situation doit être prise au sérieux.» Les pays de l'OCI ont également demandé aux autorités suisses de renforcer le dialogue avec la communauté musulmane.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article