Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

swissinfo confirmé comme voix de la Suisse à l'étranger

La mission de swissinfo est de véhiculer l'information suisse dans le monde entier avec une sensibilité linguistique et culturelle particulilère.

(swissinfo.ch)

Le gouvernement a conclu un accord de prestation avec SSR SRG idée Suisse pour ses services à l'étranger. Il consacrera à l'avenir 20,6 millions de francs par année à swissinfo et aux diffuseurs internationaux TV5 et 3Sat.

Par cette décision, le Conseil fédéral confirme que la Suisse a besoin d'une voix également sur le plan international.

Cet accord de prestation conclu pour cinq ans confirme les attentes du Conseil fédéral à l'égard de la Société suisse de radiodiffusion (SSR SRG idée suisse) au plan international. Il définit également les services que la Confédération soutiendra financièrement, ainsi que l'enveloppe budgétaire consacrée à ce secteur.

Cette dernière sera de 20,6 millions de francs par année. Grâce à ce montant, la plateforme internet swissinfo.org, destinée aux Suisses de l'étranger et au public étranger qui s'intéresse à la Suisse, pourra poursuivre ses activités actuelles.

Pour rappel, ce service fait suite à Radio Suisse Internationale (RSI), qui a cessé d'émettre sur ondes courtes fin 2004.

En 2006, ce sont plus de 130 millions de pages qui ont été consultées sur cette plate-forme, laquelle est déjà «bien installée», a communiqué mercredi le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC).

Multimédia et interactif

«Le Conseil fédéral confirme ainsi officiellement que la Suisse veut avoir une voix internationale et qu'il estime nécessaire d'expliquer notre pays sous toutes ses facettes», a réagi le directeur de swissinfo Beat Witschi.

Le mandat de swissinfo a été défini dans un nouveau contrat de prestation: multimédia et interactif, le portail internet doit présenter la Suisse à un public international et améliorer les conditions de compréhension du pays avec une sensibilité linguistique et culturelle particulière.

swissinfo doit également favoriser les liens entre les Suisses de l'étranger et leur patrie. Sa priorité est de dispenser des informations approfondies en matière de politique, d'économie, de société, d'environnement, de culture, de recherche et formation.

«Après de longues discussions au Parlement sur la voix internationale de la Suisse, ce débat est enfin clos, a poursuivi Beat Witschi. Le Conseil fédéral a montré qu'il prenait ce sujet au sérieux. Après cette décision, il est désormais clair que la Suisse veut cette voix. Elle est utile pour démonter les clichés et construire une image.»

Collaborations en télévision

Dans le domaine télévisuel, la Confédération soutiendra les collaborations de SSR SRG idée suisse avec TV5 pour la francophonie et avec 3Sat en ce qui concerne le monde germanophone.

La SSR pourra par ailleurs maintenir d'autres collaborations internationales, comme ses activités avec Euronews et Arte.

Cette convention entre la Confédération et le diffuseur national correspond à la volonté du Parlement. Celui-ci a en effet exigé du Conseil fédéral qu'il règle périodiquement avec la SSR les services journalistiques destinés à l'étranger et qu'il assume la moitié au moins des frais totaux occasionnés.

swissinfo et les agences

Une longue incertitude

Le démantèlement de swissinfo en 2005 avait suscité de vives protestations de la part des organisations de Suisses de l'étranger. Les plans de la SSR avait également été contesté au Parlement.

En juin 2005, le Conseil des Etats (Chambre haute) avait accepté une motion de Filippo Lombardi. Ce texte demandait de maintenir l'offre existante de swissinfo. Il a par la suite été adopté par le Conseil national (Chambre basse).

Dans le cadre de la nouvelle loi fédérale sur la radio et la télévision, le Parlement a décidé au printemps 2006 que swissinfo devait être financé pour la moitié au moins par la Confédération.

Fin de l'infobox

swissinfo

swissinfo/Radio suisse internationale a été fondée en 1935 par SRG SSR idée suisse avec pour mandat de présenter la Suisse à l'étranger et d'informer les Suisses de l'étranger.

Aujourd'hui, plus de 645'000 Suissesses et Suisses vivent à l'étranger. Deux tiers d'entre eux résident en Europe. 110'000 sont inscrits sur des registres électoraux et peuvent se prononcer lors de votations populaires et d'élections.

swissinfo.org informe en allemand, anglais, français, italien, espagnol, portugais, chinois, japonais et arabe et atteint potentiellement 8 internautes sur 10 dans le monde entier.

Fin de l'infobox


Liens

×