Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Tariq Ramadan de retour aux Etats-Unis

Après six ans d’interdiction de séjour, l'intellectuel musulman suisse Tariq Ramadan a fait sa première apparition publique jeudi soir à New York lors d’un débat sur la situation des musulmans en Europe et aux Etats-Unis.

«Ce n’est pas la présence musulmane qui est un danger pour nos sociétés américaines et européennes, c’est la peur de cette présence qui nous fait trahir nos propres principes», a déclaré le Suisse d’origine égyptienne lors de cette table ronde.

Et de regretter que les musulmans ne soient toujours pas considérés comme des citoyens à part entière, alors que des millions d’entre eux sont bien intégrés en Europe et en Amérique du Nord.

Interrogé par les médias sur la levée par l'administration Obama de six ans d’interdiction, il a répondu que cela ne l'empêcherait pas de critiquer le président américain. «Je sais pourquoi j’ai été interdit aux Etats-Unis… Je ne vais pas me taire si je pense que la politique américaine est erronée, comme d’aller en Irak ou de ne pas soutenir les droits des Palestiniens», a-t-il ajouté.

«Je ne suis pas un extrémiste et n'ai rien à voir avec le terrorisme», a-t-il précisé lors de la soirée organisée à l'école Cooper Union. Malgré des contrôles de sécurité poussés, la salle affichait complet.

Quant à Barack Obama lui-même, Tarik Ramadan a estimé que ceux qui avaient attendu un changement rapide après son élection étaient des «rêveurs»: «C’est lorsqu'il sera réélu qu'il pourra être plus efficace.»

Actuellement professeur d’études islamiques à l’Université d’Oxford (Angleterre), Tariq Ramadan avait vu annuler son visa pour les Etats-Unis en 2004. Il avait été mis sur une liste noire au motif qu’il avait fait des dons à l'Association de Secours Palestinien, soupçonnée par l’administration Bush de liens avec le terrorisme.

Après sa participation à un événement littéraire à l'école Cooper Union de New York, Tariq Ramadan se rendra à Chicago et Detroit, avant de rencontrer des représentants au Congrès, la semaine prochaine à Washington.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×