Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Ueli Maurer défend son voyage en Israël

Le ministre suisse de la Défense, Ueli Maurer, a entrepris ce week-end une visite controversée de trois jours en Israël. Le conseiller fédéral a mentionné qu'aucune signature de contrat d'armement n'était prévue.

Lundi, le chef du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) rencontrera son homologue Ehud Barak. Les discussions porteront notamment sur la collaboration militaire, la situation internationale en matière de sécurité et le rôle des militaires dans la protection civile.

Interrogé par l'Agence télégraphique suisse sur la possibilité de signature d'un contrat d'armement entre la Suisse et Israël, Ueli Maurer a déclaré, «pour le moment, nous n'avons pas d'argent, mais nous étudions le développement des systèmes d'armement fabriqués en Israël déjà en notre possession.» Il a aussi tenu à souligner qu'il avait été «invité en Israël, un pays ami, avec l'accord de l'ensemble du Conseil fédéral.»

Environ 30 organisations civiles ont mis sur pied vendredi des rassemblements à Berne et à Genève pour protester contre le voyage du ministre, qui, selon elles, contrevient à l'engagement suisse pour la paix au Proche-Orient.

A l'aéroport de Zurich samedi, des activistes du Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) ont protesté contre cette visite à la hauteur du contrôle douanier. La visite de M. Maurer constitue «un soutien unilatéral à l'occupation militaire israélienne», a dénoncé le GSsA.

Dimanche, Ueli Maurer a rencontré le président israélien Shimon Peres pour une visite de courtoisie d'environ une heure. Puis, le chef du DDPS, s'est rendu pour la première fois au Mémorial de l'Holocauste Yad Vashem à Jérusalem. Il a écrit dans le livre d'honneur du Mémorial, «jamais plus!».

swissinfo.ch et les agences

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.