Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Wikileaks: des centaines de documents viennent de Suisse

Le site Wikileaks a publié dimanche un quart de millions de câbles diplomatiques américains secrets, qui ont été analysés par les grands titres de la presse mondiale. Parmi les milliers de documents dévoilés, près de 700 proviennent des représentations américaines en Suisse.

Peu avant la publication des câbles diplomatiques, le dirigeant de Wikileaks, Julian Assange, avait indiqué lors d'une visioconférence en Jordanie que les documents secrets américains concernent «tous les grands sujets.»

«Ces 250’000 documents secrets émanent d'ambassades américaines dans le monde entier, et nous avons déjà pu constater que la semaine passée, les Etats-Unis ont réagi en tentant d'amortir les effets que cela pourrait avoir», a-t-il dit.

«La fuite des câbles américains déclenche une crise diplomatique mondiale», a affirmé lundi le journal britannique The Guardian, qui a eu accès aux documents de Wikileaks, comme quatre titres de référence de la presse mondiale: The New York Times (Etats-Unis), Le Monde (France), El Pais (Espagne) et Der Spiegel (Allemagne).

Le contenu de ces documents n'était pas connu lundi. Wikileaks et les médias qui ont eu accès à ses données n'en ont pas publié le contenu, pour des raisons de sécurité, mais se sont bornés à révéler des données concernant les câbles, comme la date, l'expéditeur ou des mots-clés.

Parmi les 250'000 câbles dévoilés, près de 700 émanent des représentations américaines en Suisse. Selon le Guardian 432 d’entre eux proviennent de la Mission américaine auprès des Nations Unies à Genève, 255 de l’Ambassade des Etats-Unis à Berne et 19 de la Délégation américaine à la Conférence du désarmement à Genève.

D’après une analyse mise en ligne par le Guardian, le mot-clé pour la Suisse (sz) apparaît dans 506 dépêches.

Les documents de l’ambassade couvrent une période allant de fin 2005 à la fin du mois de février 2010. Plus de la moitié des câbles diplomatiques ont été réalisés dans les années 2008 (66) et 2009 (89).

Les mots-clés relatifs à ces câbles sont assez généraux. Parmi les descriptifs apparaissant le plus souvent figurent, «relations politiques extérieures», mais aussi «usage militaire du nucléaire», «terroristes et terrorisme» ou «droits de l'homme», ainsi que «affaires gouvernementales intérieures».

A noter également que le mot-clé pour l’Iran (ir) apparaît lui aussi fréquemment. On en recense 52 occurrences dans les documents postés de Berne, ce qui en fait le pays le plus mentionné dans ces câbles. Cela pourrait s'expliquer par le fait que c'est la Suisse qui représente les intérêts américains en Iran.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.