Des Suisses neutres mais divisés

La Suisse a réussi à rester à l’écart de la Première Guerre mondiale. Les esprits n’étaient cependant pas neutres, raison pour laquelle le conflit a profondément divisé le pays. (RTS Geopolitis/swissinfo.ch)

Ce contenu a été publié le 13 avril 2014 - 08:00

La Première Guerre mondiale a exacerbé l’antagonisme entre Romands et Alémaniques. Alors que les francophones soutenaient majoritairement les Alliés, les germanophones affichaient leur sympathie pour les Empires centraux. Les tensions entre les deux communautés se sont particulièrement cristallisées autour de la personnalité controversée du général Ulrich Wille, commandant en chef de l’armée de 1914 à 1918.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article