Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Réforme fiscale cantonale Les Vaudois mettent fin aux privilèges fiscaux des multinationales étrangères

Alors qu’elle est actuellement débattue au niveau fédérale, la réforme de l’imposition des entreprises III a été plébiscitée par près de neuf votants sur dix (87,12%) dans le canton de Vaud dimanche. Les statuts spéciaux accordés aux sociétés multinationales, nombreuses à s’être installées sur territoire vaudois ces dernières décennies, sont ainsi supprimés sur le plan cantonal.

La réforme à la sauce vaudoise prévoit un taux unique de 13,79% d'imposition des bénéfices pour toutes les entreprises, contre 21,65% aujourd'hui. Pour faire accepter cette baisse et les pertes fiscales qui l'accompagnent, le Conseil d'Etat (gouvernement) a assorti le projet d'une série de mesures sociales: augmentation des allocations familiales, efforts pour les crèches et seuil de 10% maximum à payer sur son revenu pour les primes d’assurance maladie.

Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ce résultat historique doit beaucoup à l’engagement des ministres Pierre-Yves Maillard (socialiste) et Pascal Broulis (libéral-radical), deux poids lourds de la politique vaudoise:

Copy of (2)

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.


swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 20.03.2016)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×