Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Rachat de Malaysia Airlines: SAirGroup part favori

La compagnie malaise s'apprête à subir une quatrième année consécutive de pertes.

(Keystone)

Pour la première fois, Tajudin Ramli, PDG de Malaysia Airlines (MAS), donne les noms des trois compagnies aériennes étrangères qui souhaitent entrer dans le capital de l´entreprise malaise. SAirGroup est donné favori.

Malaysia Airlines a une dette de 2 milliards de dollars. La compagnie malaise s'apprête à subir une quatrième année consécutive de pertes. Le moral de ses équipages et de ses employés au sol est au plus bas.

Pour survivre, il lui faut attirer plus de passagers et augmenter la fréquence de ses vols. Et pourtant, à en croire la presse de Kuala Lumpur, SAirGroup serait prêt à payer le prix fort pour contrôler, peut-être, 30 pour cent du transporteur malais. Déjà il coopère avec lui dans le domaine du fret et s'occupera de ses services des technologies de l'information.

SAirGroup, dit-on, pourrait payer entre 8 et 10 ringgits - un dollar US vaut 3,80 ringgits - chaque action de Malaysia Airlines. Alors que Deutsche Bank estime sa juste valeur à 2,5 ringgits par action. De quoi faire sourciller les actionnaires du groupe suisse qui apprécient de moins en moins la politique d'investissements à hauts risques dans des compagnies déficitaires menée par son patron Philippe Bruggisser.

Tout indique que SAirGroup est décidé à croquer un autre canard boiteux. L'on peut deviner ses raisons. La région Asie-Pacifique qui englobe la moitié de l'humanité est celle qui est appelée, ces prochaines années, à connaître les plus forts taux de croissance au monde pour le trafic de passagers et de fret.

Le groupe suisse doit considérer la faiblesse momentanée de Malaysia Airlines comme une chance unique pour accéder à ce marché et faire de la Malaisie le centre de ses activités en Extrême-Orient.

A la réflexion, c'est un pari peut-être moins hasardeux que d'autres pris par le groupe suisse. Car le 21ème siècle appartiendra beaucoup à l'Asie, en dépit de ses difficultés actuelles.

Georges Baumgartner, Tokyo

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×