Roca reprend Céramique Laufon

Céramique Laufon passe en mains espagnoles. Compania Roca Radiadores S.A., dont le siège est à Barcelone, reprend la majorité du capital du groupe bâlois. Cette reprise donne naissance au deuxième groupe mondial actif dans la production de sanitaires.

Ce contenu a été publié le 31 août 1999 - 13:55

Céramique Laufon passe en mains espagnoles. Compania Roca Radiadores SA, dont le siège est à Barcelone, reprend la majorité du capital du groupe bâlois. La transaction s'élève à 420 millions de francs. Cette reprise donne naissance au deuxième groupe mondial actif dans la production de sanitaires.

Il dégagera un chiffre d'affaires annuel de 2,159 milliards de francs, disposant de sites de productions dans 16 pays. La transaction doit encore recevoir l'aval des autorités de la concurrence. Mais la procédure ne devrait pas durer plus de trois à six semaines.

Ce rachat n'a pas étonné les analystes. Il y a longtemps qu'on sait que l'actionnaire majoritaire n'est pas opposé à une reprise, a déclaré Thomas Baumann, de la Banque Julius Bär. Le prix payé par Roca est «relativement élevé», a-t-il précisé.

Pas de surprise non plus du côté des syndicats. «Nous savions depuis longtemps qu'un changement allait se produire, qu'il s'agisse d'une reprise ou d'une fusion», a indiqué André Kaufmann, du syndicat industrie et bâtiment (SIB).

Ce rachat ne signifie pas pour autant la fin de la tradition Céramique Laufon, a souligné le patron du groupe Ueli Roost. La marque «Laufon» est maintenue, ainsi que la production en Suisse, a-t-il ajouté. Les conséquences pour l'emploi ne sont pas encore connues.

L'entreprise Céramique Laufon a été fondée en 1892 par la famille Gerster. Dans les années 50, la société a développé ses activités à l'étranger. Depuis 1997, elle s'est concentrée sur le sanitaire et les carrelages. Avec le rachat par Roca, le repositionnement de Céramique Laufon est terminé.

(SRI avec les agences)

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article