Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

SAirGroup se recentre et s'appellera Swissair

Mario Corti, patron de SAirGroup, ce lundi matin lors de la conférence de presse à Zurich.

(Keystone)

Le nouveau patron du SAirGroup a présenté lundi un paquet de mesures pour remettre le groupe à flot. Mario Corti veut opérer un redimensionnement. Il a ainsi décidé de couper les vivres à Air Littoral, de se séparer de Swissôtel et reprendre le nom de Swissair.

La stratégie d'expansion via des prises de participation constitue un échec, a relevé Mario Corti, lundi devant la presse réunie à Zurich. Cette source de problèmes n'est toutefois pas la seule, le mal étant plus profond.

La stratégie duale (pôle aérien et activités dérivées) devrait être poursuivie, mais dans une autre configuration. SAirGroup va cesser immédiatement tout investissement dans Air Littoral. Et, il va restructurer le pôle français. Le groupe, qui devrait reprendre le nom de Swissair, va en outre se séparer de Swissôtel, son pôle hôtelier.

Ces mesures font partie de la nouvelle stratégie de SAirGroup. Celle-ci est destinée à remettre à flot le groupe, qui a accumulé une perte de 2,9 milliards de francs l'an dernier.

Malgré la réduction de son engagement à l'étranger, le groupe conservera ses relations avec ses partenaires de l'alliance Qualiflyer Group et poursuivra sa collaboration avec American Airlines, a promis M. Corti.

«La structure du groupe sera radicalement simplifiée», a précisé M. Corti. Son objectif principal sera de «stopper l'hémorragie». A l'avenir, les activités aériennes du groupe devront couvrir au moins les coûts de capital.

Enfin, la responsable de la communication de SAirGroup, Béatrice Tschanz, a annoncé qu'elle allait quitter ses fonctions après l'assemblée générale des actionnaires du 25 avril prochain.

swissinfo avec les agences


Liens

×