Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Samuel Schmid inspecte la Swisscoy

(swissinfo.ch)

Le conseiller fédéral Samuel Schmid est arrivé lundi matin au Kosovo. Durant sa visite d'un jour, le ministre de la Défense entend se faire une meilleure idée de l'engagement de la Swisscoy. Ceci dans l'optique de la votation du 10 juin sur l'armement des soldats suisses à l'étranger.

Samuel Schmid doit visiter à Suva Reka le troisième contingent de la Swisscoy qui est actuellement en train d'être remplacé par un quatrième contingent de relève. Les 140 nouveaux volontaires seront tous sur place à partir de jeudi.

La plupart des membres du troisième contingent rentreront à leur tour en Suisse, sauf une quinzaine d'entre eux, qui ont demandé à prolonger leur mandat.

Le chef du Département de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) doit effectuer sa visite en compagnie de plusieurs hauts responsables, soit les commandants des 3e et 4e contingents et des officiers des forces allemandes, autrichiennes et slovaques, qui travaillent avec la Swisscoy au Kosovo.

Samuel Schmid s'intéresse plus particulièrement à l'armement des soldats suisses engagés dans les Balkans pour leur protection personnelle. Ce souci s'inscrit dans le cadre de la votation du 10 juin prochain sur la révision de la loi sur l'armée qui prévoit entre autres l'envoi de soldats armés à l'étranger.

La Swisscoy soutient depuis l'automne 1999 les troupes allemandes et autrichiennes de la Force internationale au Kosovo (KFOR). Elle est chargée de l'entretien et de l'approvisionnement en eau du camp. Au total, 550 personnes auront servi dans cette unité, si l'on inclut le quatrième contingent.

A Berne, le DDPS s'active déjà pour recruter le cinquième contingent, une opération qui ne pose pas de problème, selon un responsable de la division pour les opérations en faveur de la paix. Apparemment, la polémique sur le syndrome des Balkans (utilisation des munitions à l'uranium appauvri) n'a pas altéré l'intérêt des volontaires suisses.

swissinfo avec les agences


Liens

×