Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Salon mondial de l’électronique La Suisse «tech et cool» fait son show à Vegas

C’est une première: la fleur de l’innovation suisse se présente dans un pavillon unique au Salon mondial de l’électronique grand public à Las Vegas. Bluffant et potentiellement rentable.

Pavillon CES Las Vegas

Le pavillon suisse à Las Vegas. Dans quelques heures, les visiteurs déferleront sur le plus grand salon de l’électronique grand public au monde.

(House of Switzerland)

32 entreprises, dont 18 romandes, en majorité des start-ups sur un espace de 200 m2: le pavillon suisse au Consumer Electronic Show (CESLien externe), qui s’ouvre aujourd’hui dans la capitale mondiale du divertissement, voit grand. Il n’en faudra pas moins pour se faire remarquer au milieu de 4400 exposants, qui attendent plus de 180'000 visiteurs sur quatre jours.

Une bague que l’on porte au doigt pour faire de sa main une souris d’ordinateur, une application qui permettra aux spectateurs du prochain Paléo de créer des œuvres projetées en temps réel sur les écrans du festival ou un décapsuleur connecté qui garde en mémoire toutes les bouteilles ingurgitées: la palette d’innovations est vaste, dans des domaines qui vont de la finance à la biométrie, en passant par le jeu vidéo et les dronesLien externe.

Ces derniers constituent le clou du spectacle, avec des démonstrations en vol d’engins de loisir, mais aussi de livraison ou d’inspection de lieux où l’homme ne peut pas aller.

Nicolas Bideau

Nicolas Bideau au milieu des drones. C’était au VivaTech 2018 à Paris. Le décor ne doit pas tromper: ces engins sont de petites merveilles high-tech. Et à Vegas, l’environnement est plus moderne.

(Twitter@NicolasBideau)

Jusqu’ici, les entreprises suisses se rendaient au CES en ordre dispersé. Mais cette année, le pavillon #SwissTechLien externe leur donnera une bien meilleure visibilité. Il est géré par Présence SuisseLien externe, l’organisme de la Confédération chargé de la promotion de l’image du pays à l’étranger et par Switzerland Global Enterprise (S-GELien externe), avec le soutien d’InnosuisseLien externe et de digitalswitzerlandLien externe.

A quelques heures de l’ouverture de la grand’messe, Nicolas Bideau, directeur de Présence Suisse, a répondu (par écrit) à nos trois questions

swissinfo.ch: Le quotidien économique l’Agefi écrit que c’est à son initiative que ce pavillon s’est mis en place. Pourquoi cette présence groupée, qui semblerait aller de soi, n’a pas été décidée plus tôt?

Nicolas Bideau: Même pour nous, il est difficile de dire qui a eu l’idée en premier. Un article dans l’Agefi a en effet déclenché des discussions autour de la question du manque d’une présence officielle au CES. Il traduisait l’espoir de nombreux acteurs de la branche, notamment d’associations ou d’experts, que la Suisse participe à cet événement mondial. La tech et l’innovation font partie des thèmes prioritaires pour Présence Suisse dans la promotion de l’image du pays à l’étranger. Nous avons donc parlé avec S-GE pour monter un projet qui puisse correspondre à nos missions respectives et soit utile aux entreprises. Nous avions eu une première expérience commune en 2018 à Vivatech Paris, qui nous a convaincus du potentiel.

Parmi les innovations que la Suisse va montrer au CES, quelles sont les plus «décoiffantes», celles dont vous attendez le plus qu’elles fassent le buzz?

Ne serait-ce que pour le bruit et le vent généré, notre «drones show» sera sans doute le plus décoiffant! Plaisanterie mise à part, ces drones ont vraiment un impact impressionnant sur le public à l’étranger. Ils incarnent bien le savoir-faire suisse, très orienté sur les solutions. Si je devais citer une entreprise en particulier, ce serait peut-être FlyJacket [concepteur d’une sorte d’exosquelette permettant de piloter un drone avec les mouvements de son corps, ndr.], qui est une synthèse très intéressante d’expérience immersive, de robotique et de drone, développée dans le cadre du NCCR roboticsLien externe. Un projet très suisse dans sa capacité à agréger plusieurs savoir-faire.

Comment vous sentez-vous juste avant l’ouverture de l’événement? Avez-vous le trac?

Je viens d’arriver à Las Vegas et je vais découvrir dans quelques minutes le stand en phase de finition. Le trac est toujours présent avant l’ouverture, mais je suis confiant. Nous proposons un espace différent de la plupart des autres pays, ce qui est toujours un avantage. Nous sommes par exemple les seuls à avoir une scène pour permettre aux start-ups de faire des «pitches» ou pour notre show de drones. Et je sens qu’il est juste d’être ici, tant dans les réactions en Suisse après notre communication qu’auprès des Suisses présents ici. Nous faisons partie des nations de la tech, aux côtés d’autres acteurs historiques comme la Corée du Sud, la France, les Etats-Unis ou Israël.

Fin de l'infobox

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.