Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Serbie: un scrutin encourageant, selon le Suisse Andreas Gross

Andreas Gross estime que la démocratisation entamée en Serbie est irréversible.

(Keystone)

Les élections en Serbie se sont déroulées de manière libre et correcte, selon les observateurs internationaux. Elles constituent une base encourageante pour la démocratie dans ce pays, affirme le conseiller national socialiste Andreas Gross.

Les observateurs de l'Organisation pour la coopération et la sécurité en Europe (OSCE) et ceux de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, dont la délégation était menée par Andreas Gross, n'ont pas constaté de fraudes ce week-end.

Le bon déroulement du scrutin donnera au nouveau gouvernement la légitimité nécessaire, déclare Andreas Gross, interrogé par l'agence télégraphique suisse. Mais il nuance: de nombreux obstacles encombrent encore l'avenir politique de la Serbie.

Il est plus facile de démanteler un ancien régime que d'en instaurer un nouveau. Le futur gouvernement a clairement reçu pour mandat d'améliorer le quotidien des gens, ajoute le parlementaire zurichois.

Si leurs conditions de vie n'évoluent pas, le président déchu Slobodan Milosevic pourrait en profiter. Parce qu'il n'a pas encore disparu de la scène politique, comme le montrent les quelque 12 pour cent de voix que son parti a obtenus.

D'autant plus que les 18 partis réunis au sein de l'Opposition démocratique de Serbie doivent encore faire la preuve de leur cohésion. Et que le parlement ne comprend pas de députés centristes. Mais la démocratisation entamée en Serbie est irréversible, juge Andreas Gross.

Il constate encore que ces élections n'ont pas créé d'euphorie au sein de la population et que la participation n'a pas été très élevée. «L'essentiel» s'est en effet produit en octobre avec la chute de Milosevic et l'arrivée au pouvoir du président Kostunica après les élections parlementaires yougoslaves.

Plusieurs centaines d'observateurs internationaux ont suivi le scrutin de samedi, de même que 12 000 observateurs du Centre pour des élections libres et démocratiques (CESID), une organisation non-gouvernementale de Belgrade. Les résultats définitifs seront connus mercredi.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×