Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

3000 véhicules roulent au bioéthanol suisse

Fabriqué à partir de déchets de bois, le bioéthanol de fabrication suisse E85 ne concurrence pas la production de produits alimentaires. Il est désormais distribué dans 40 stations réparties dans tout le pays.

Deux ans après l'ouverture de la première station à Winterthour, dans le canton de Zurich, en été 2006, les promoteurs du bioéthanol suisse ont tiré lundi un premier bilan. Selon GI-BioE, le carburant E85 - composé de 85% de bioéthanol et 15% d'essence - a montré qu'il était une alternative «prometteuse» pour ceux qui désirent se déplacer en respectant l'environnement.

Les 40 stations qui vendent du bioéthanol helvétique se situent principalement en Suisse alémanique. En Suisse romande, on en trouve deux dans le canton de Genève, deux dans le canton de Fribourg, ainsi qu'une à la Chaux-de-Fonds, dans le canton de Neuchâtel. Pour l'heure, les 3000 véhicules roulant au bioéthanol ne représentent qu'une infime fraction des quelque quatre millions de voitures immatriculées en Suisse.

Controversés en raison de leur impact sur les cultures vivrières et de leur bilan écologique, les biocarburants font cependant partie des stratégies mises en place par les Etats pour réduire leur dépendance aux caburants fossiles. L'Union européenne (UE) veut par exemple porter l'utilisation de biocarburants à 5,75% d'ici 2010 et 8% d'ici 2020. Les Etats-Unis visent 10%. La Suisse pour sa part a fixé la barre à 5% de carburant vert.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×